×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès se dote d’un centre de design pour l’artisanat

Par L'Economiste | Edition N°:2669 Le 10/12/2007 | Partager

. Un projet financé par la coopération internationale . Les artisans créent leur fédération régionale Les responsables des villes de Fès et de Saint-Étienne (France) se sont mis d’accord pour la création d’un centre de design de l’artisanat. «L’objectif est de stimuler la création au sein des métiers de l’artisanat, d’enrichir et renouveler les gammes de produits, afin de pérenniser l’offre, et, partant, d’élever le niveau actuel des revenus», indique Mohamed Laraqui, vice-président du maire chargé de la coopération internationale. Et d’ajouter que des designers stéphanois travailleront sur l’amélioration de l’offre des produits d’artisanat à travers le design pour mieux l’adapter à la demande.  Situé au quartier Batha, dans l’ancienne médina de Fès, le futur centre nécessite un investissement de l’ordre de 600.000 euros (plus de 7 millions de DH). Il sera financé par le ministère français des Affaires étrangères (200.000 euros), le ministère de l’Artisanat marocain (100.000 euros), Saint-Étienne (200.000 euros), et la ville de Fès (100.000 euros). A noter que le local du centre est déjà choisi. Son équipement étant prévu début 2008, sa mise en service se fera 6 mois plus tard. Par ailleurs, et pour accompagner ce processus, les artisans de la région Fès-Boulemane se sont structurés dans une nouvelle entité. Ils ont, en effet, créé la Fédération des entreprises d’artisanat. L’objectif est de représenter les intérêts du secteur auprès de toutes les autorités publiques et l’ensemble des partenaires. La FEA entend également élaborer une vision stratégique et un programme de développement de l’artisanat local en adéquation avec le PDRA.Pour ses responsables, cette corporation professionnelle est le fruit d’une démarche opérationnelle permettant, notamment, d’identifier les familles des produits de l’artisanat de la région, et d’arrêter une vision pour le secteur. Laquelle vision est fondée sur une capitalisation autour d’une image de marque haut de gamme de certains produits. Composée de 50 membres représentant la tradition artisanale variée et très ancienne de la région, la fédération représente plus de 30.000 artisans exerçant leur talent dans la médina de Fès. L’avenir sera assuré quant à lui par la concrétisation du Programme de développement régional de l’artisanat (PDRA). Signé en septembre dernier, celui-ci veut capitaliser autour d’une image de marque haut de gamme et sur une extension de l’offre des produits de moyenne gamme en cohérence avec les caractéristiques des marchés cibles. Les objectifs escomptés visent 2,7 milliards de DH de chiffre d’affaires global, soit une progression de 10% par rapport à 2006. Dans le détail, il est notamment question de réaliser un CA de 181 millions de DH à l’export, et de créer quelque 24.500 emplois permanents. Pour atteindre ces objectifs, l’appui à la production et à la commercialisation des produits des mono-artisans, la restructuration des PME et la qualification des artisans (formation), sont notamment au programme. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc