×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Fès-Meknès: Les opérateurs auront leur port sec

Par L'Economiste | Edition N°:3377 Le 06/10/2010 | Partager

. C’est le premier projet inscrit dans le cadre du bipôle. Il sera aménagé à Aïn Taoujtate par TMSAC’est officiel. Le bipôle Fès-Meknès sort enfin de sa léthargie. Les responsables des deux régions mèneront leur premier projet ensemble. Il s’agit en effet d’un port sec qui devra servir les opérateurs des deux circonscriptions. Longtemps souhaité par les industriels, ce projet sera réalisé par l’Agence spéciale TangerMed (TMSA). Les responsables de celle-ci se sont déplacés, hier mardi, à Aïn Taoujtate, à mi-chemin entre Fès et Meknès, pour effectuer les premiers repérages. La visite s’est déroulée en présence notamment des dirigeants des Centres régionaux d’investissement. Mitoyen de la voie ferrée, le port s’étalera sur une superficie de près de 160 ha. Pour bon nombre d’opérateurs, ce projet devra redynamiser les exportations. Fraîchement réélu à la tête de la section locale de l'Association marocaine des industries du textile et de l'habillement (Amith-Fès), Said Belkhayat avait noté qu’il est impératif et urgent de créer ce port sec. Selon lui, cette plateforme intégrée de dédouanement permettra d'effectuer sur place les procédures nécessaires lors des opérations d'import-export. «Ce qui éviterait aussi les problèmes d’embarquement ou de débarquement qui nous font perdre plusieurs jours dans les délais de livraison», explique Belkhayat. De fait, l’aménagement de magasins et aires de dédouanement (Mead) s’inscrit dans le cadre de l’adaptation des procédures douanières à l’évolution du commerce mondial et au développement de la logistique des transports internationaux, ainsi que de la nécessité impérieuse de décongestionner les ports et aéroports pour une meilleure fluidité et célérité dans le processus de dédouanement: moderniser les méthodes de travail en offrant aux opérateurs une plateforme de proximité pour leurs opérations de dédouanement. Ces magasins permettent le stockage des marchandises mises en douane en vue de leur dédouanement aussi bien à l’import qu’à l’export. Pour l’Union régionale de la CGEM-Meknès, malgré l’aménagement de zones industrielles à un prix accessible, d’un port sec et des Mead, Meknès reste à la traîne par rapport aux autres régions du Royaume. Quoiqu’étant une riche région agricole, elle a une faible contribution au PIB national. «Pour rattraper le retard, il faut constituer dans l’urgence un lobbying industriel». Lequel devrait militer pour que Meknès bénéficie également des avantages qu’offrent les zones industrielles de Tanger et Casablanca. De même, les opérateurs soulignent que la reprise économique de la ville dépend de l’intérêt qu’elle suscite auprès des entrepreneurs et des investisseurs. Dans ce sens, l’assainissement du foncier, qui nécessite des réformes urgentes, la défiscalisation, la création de parcs industriels intégrés (PII) et de technopôles, la construction de l’autoroute Meknès-TangerMed, favoriseraient l’émergence d’une dynamique socioéconomique en adéquation avec les orientations stratégiques. Certes, ces projets nécessitent une intervention a priori de l’Etat. Bref, les opérateurs demandent aujourd’hui des mesures gouvernementales incitatives propres à la région. Lesquelles seront le vecteur fondamental pour la relance socioéconomique regroupant tous les opérateurs publics et privés dans le cadre d’un programme prédéfini assurant une visibilité et une prévisibilité économiques, financières et fiscales.


Une nouvelle ZI à Ras El Maa

Outre un port sec, TMSA serait également sur le point de réaliser une nouvelle zone industrielle à Ras El Maa. D’une superficie de 600 ha, l’aménagement et la viabilisation du site nécessiteront 3 milliards de DH, hors foncier et infrastructures hors site. Le projet comprend deux zones d’activité industrielle de 300 et de 120 ha. Ces sites abriteront, en plus des infrastructures logistiques, un port sec de 50 ha, un parc logistique de 150 ha et une zone de services construite sur 30 ha. Enfin, l’aménageur prévoit aussi la construction d’unités prêtes à l’emploi (150.000 m2) pour quelque 600 millions de DH. Vu l’expérience de la TFZ, le promoteur estime commercialiser 20 ha/an. «Une réflexion peut être menée pour donner à cette zone le statut de zone franche». L’offre sera variable et ajustable pour coller aux besoins des investisseurs: soit par des terrains entièrement viabilisés à la vente ou location, ou des bâtiments prêts à l’emploi à la location, soit des bâtiments sur mesure mis en location avec option achat (leasing). Côté emploi, TMSA se base sur les statistiques de Tanger Free Zone qui font état de 475 entreprises créées en 10 ans sur 200 ha, plus de 600 millions d’euros d’investissement, et 47.000 emplois créés. Le chiffre d’affaires total réalisé par les entreprises de TFZ est de l’ordre de 1,5 milliard d’euros. Pour le directeur du CRI, ce projet est un véritable tracteur de l’économie régionale.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc