×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Société

Fès: Les habitants impliqués dans la propreté

Par L'Economiste | Edition N°:2674 Le 17/12/2007 | Partager

. La collecte intensifiée à l’occasion de l’AïdA quelques semaines de l’Aïd, la société GMF chargée du ramassage des ordures dans les six arrondissements de la ville de Fès, a mené une large campagne de sensibilisation à l’hygiène. De fait, des stands ont été installés un peu partout dans la capitale spirituelle. L’objectif est de communiquer autour de l’action du ramassage des ordures. La société délégataire a même invité des artistes dont «Bondif», à son action. Animation, débats et intéressement étaient au rendez-vous. Il faut dire que c’est la première action du genre à Fès. «L’objectif est d’impliquer la population dans la propreté de leur ville. Les amicales de quartier sont également associées au projet», indique Adnane Bensaïd, directeur de GMF. Ainsi, des brochures ont été distribuées et des bénévoles ont fait du porte à porte pour mieux expliquer l’enjeu de l’opération. Par ailleurs, l’entreprise a dressé également le planning des collectes dans différents quartiers. Car, parfois, certains ménages, surtout en médina, se débarrassent de leurs déchets après le passage des camions collecteurs. C’est ce qui fait que certaines rues croulent sous les ordures. Aujourd’hui, le problème semble en passe d’être résolu. Pour sa première année d’exercice, la société a consenti un investissement de près de 50 millions de DH en équipements. La société se charge également de la fourniture et l’exploitation de l’ensemble des équipements et matériels, l’aménagement du dépôt général et de quatre centres de transfert, l’encadrement et le personnel nécessaire à la réalisation des prestations, dont près de 1.000 agents de collecte et de nettoiement. Sans oublier l’entretien et la maintenance de tous les équipements et matériels. En outre, un plan de renouvellement du matériel est prévu tous les trois ans. Par ailleurs, quelque 60.000 sacs en plastique seront distribués à l’occasion de l’Aïd. «Le jour de l’Aïd, nous organisons généralement deux collectes: la première juste après le sacrifice, et la deuxième vers 16 heures», indique Bensaïd.Reste à signaler que la société a engagé dernièrement plus de 50 femmes éboueurs. Celles-ci sont affectées au nettoiement des grandes artères de la ville comme les avenues Hassan II et Allal Benabdellah. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc