×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Fès: Le premier campus universitaire privé fin prêt

    Par L'Economiste | Edition N°:2844 Le 22/08/2008 | Partager

    . Il ouvrira ses portes en septembre 2008. Management, ingénierie, tourisme, et classes prépa au menu. Un investissement de 80 millions de DHC’EST fait. Le premier campus universitaire privé de la capitale spirituelle est fin prêt. Dénommé Université libre de Fès (ULF Technologia), l’institution ouvrira ses portes en septembre prochain. Orienté vers les métiers de l’avenir, il propose aux bacheliers la possibilité d’intégrer trois grandes écoles d’ingénieurs, de management, et de tourisme. Son initiateur, Somagef, un groupe qui a à son actif 20 ans d’expérience dans la formation et les nouvelles technologies lance également les classes préparatoires aux grandes écoles d’ingénieurs et de commerce. L’ULF Technologia est dotée d’infrastructures, jugées de haut niveau, en matière d’équipements technologiques, scientifiques et sportifs. «Elle permettra à près d’un millier d’étudiants de concilier entre le parcours pédagogique, sportif et associatif», indique Mohamed Aziz Lahlou, président de Somagef. A cet effet, le campus met à la disposition de ses étudiants en plus d’un terrain de foot professionnel, une salle omnisports, une piscine couverte, un amphithéâtre professionnel de 300 places et une infothèque. De quoi justifier le coût global du projet qui dépasse les 80 millions de DH. L’ambition étant de contribuer à la formation d’ingénieurs et cadres supérieurs. Le management du campus a anticipé la signature de plusieurs conventions de partenariats avec des établissements de formation européens. «L’objectif est d’asseoir le rayonnement international de l’école et de permettre à certains étudiants de faire carrière à l’international», souligne Lahlou. Par ailleurs, Technologia abritera, à partir de la rentrée 2008, un centre régional d’examens pour les formations assurées par quelque institution partenaire. Ce centre couvrira, outre le Maroc, le Maghreb et les pays africains francophones. Dans son enceinte, l’ULF abritera aussi un SSM (Swiss school of management) pour préparer des MBA en «finance et banque» en «ressources humaines», en «global management» et en «hotel & tourism management». Dès cette année, l’établissement lancera un Master spécialisé en finance internationale et géopolitique (Bac +6) en partenariat avec l’école d’ingénieurs ESIEE et l’école de commerce ESC Amiens. Reste à signaler que Technologia est située sur la route d’Aïn-Chkef sur un terrain de 1,5 ha, avec plus de 10.000 m2 de surface couverte. Il fait partie du réseau ESAIP qui est composé de 64 universités partenaires à travers le monde.


    R&D en informatique

    UU centre de recherche et développement en informatique est prévu au sein du campus universitaire. L’objectif est de favoriser l’innovation technologique afin de valoriser l’entreprise. Le centre servira également d’espace de recherche pour les professeurs chercheurs de l’école, lesquels vont bénéficier également d’une approche proactive pour les adapter aux besoins du marché du travail actuels et prévisibles. En somme, l’établissement entend assurer la formation et l’émergence de profils adaptés dans les secteurs touristiques et technologiques pour garantir la réussite des projets en cours de réalisation.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc