×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: Le Conseil de la ville en session aujourd’hui

Par L'Economiste | Edition N°:2140 Le 28/10/2005 | Partager

. Le budget de la mairie ficelé . 60 millions de DH pour réaménager l’avenue Hassan II Le Conseil de la ville de Fès tiendra sa session du mois d’octobre aujourd’hui, vendredi, au siège de la mairie. Au programme, neufs dossiers dont les finances de la capitale spirituelle, le projet de réaffectation de certains fonds estimés à 7,54 millions de DH et l’approbation des comptes spécifiques des arrondissements. A l’ordre du jour également, l’approbation de deux dons d’une valeur de 483.500 DH et de 1.041.260 DH, accordés respectivement par Barcelona Solidària-Arxiu Municipal de Catalunya, dans le cadre du programme “Archives sans frontières”, et par l’UE pour le plan Med’Act. Le président du conseil, Hamid Chabat, qui supervise les travaux des commissions, se dit “ravi” des recettes recouvrées jusqu’au 30 septembre. Celles-ci représentent plus de 90% des recettes prévues au titre de l’exercice 2005. “On terminera l’année sans aucun déficit”, déclare Chabat. Pour ce qui est du budget 2006, le maire souligne que les prévisions des recettes et des dépenses ont été établies sur la base de montants réels enregistrés à travers l’expérience des deux exercices précédents. Estimé à 417 millions de DH, celui-ci enregistre une progression de 11% par rapport à 2005. Les taxes transférées sont, de loin, les plus importantes des ressources de la ville. Elles constituent 41% (171,24 millions de DH) du budget et progressent de 20%. La TVA occupe le 2e rang avec un montant de 131 millions de DH, soit 32% du budget. Les taxes locales viennent en 3e position avec plus de 90 millions de DH. Les dépenses de fonctionnement sont, elles, évaluées à près de 384 millions de DH, soit 91% du budget. Elles enregistrent une hausse de 10% par rapport à l’année 2005 (348 millions de DH). La rubrique de l’administration générale accapare la part du lion avec 159 millions de DH. Cet argent sert à financer les activités du conseil, les salaires des fonctionnaires et autres frais inhérents. La gestion déléguée du ramassage des ordures absorbe 82,5 millions de DH; les consommations d’eau et d’électricité s’élèvent à 35 millions de DH. L’écart entre les recettes et les dépenses représente un excédent prévisionnel de l’ordre de 33,9 millions de DH. Une somme qui sera allouée à l’entretien des espaces verts et la gestion de différents services communaux.


Chantiers

Plusieurs projets sont programmés et notamment ceux des zones touristiques de Oued Fès et Ouisslane. Le coup d’envoi des travaux sera donné le 25 novembre prochain. Pour le réaménagement des avenues et routes, le Fec (Fonds d’équipement communal) a accordé un prêt de 195 millions de DH à la ville de Fès. Ce montant, qui sera remboursé par tranche de 85 millions de DH/an, servira à la réfection des routes. Le conseil lancera très prochainement les travaux de l’avenue Hassan II. Le coût du projet s’élève à 60 millions de DH.De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc