×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: Coup de promo à Aix-Les-Bains

Par L'Economiste | Edition N°:2064 Le 14/07/2005 | Partager

. Construction d’une fontaine à la mémoire de Feu Mohammed V . Et reconstitution d’une mini-médina au Palais de SavoieDes mâalems-artisans de la capitale spirituelle se sont rendus à Aix-Les-Bains pour y construire une fontaine à la mémoire de Feu Mohammed V. L’édifice qui marque concrètement les liens forts existant entre le Maroc et Aix est offert par la ville de Fès. Il sera réalisé dans le parc des thermes de la ville française. D’un coût avoisinant le million de DH, la construction est prise en charge par le Conseil régional du tourisme (CRT-Fès), l’Office du tourisme et le groupe Accor. Son inauguration est prévue le 17 novembre, “une date qui doit coïncider avec la célébration du 50e anniversaire de la conférence de conciliation pour l’indépendance”, indique Chakir Sefrioui, président de la commission chargée de l’opération. Par ailleurs, une semaine de Fès sera organisée à Aix du 14 au 20 novembre. Le but étant de montrer aux aixois et aux visiteurs de cette ville le savoir-faire des artisans marocains. Des tentes seront installées à cette occasion dans le parc public. Les artisans y présenteront leurs œuvres et offriront des dégustations de thé et de friandises traditionnelles. Outre les animations prévues (musicales, culturelles et sportives), une mini-médina sera reconstituée dans le salon Lamartine au Palais de Savoie, avec le concours de plusieurs artisans, artistes et musiciens marocains. L’idée est de faire vivre aux aixois des moments forts de la vie marocaine. Plus de 2.000 m2 de salons et de halls seront réservés à ces activités culturelles. Figurent notamment au programme de ce déplacement, des communications sur l’esprit de Fès, les potentialités de la ville, son patrimoine architectural, ses arts culinaires, de la fantasia et des troupes folkloriques. Dans le cadre d’un workshop, des entrepreneurs marocains rencontreront leurs homologues français pour discuter des possibilités de renforcement des relations d’affaires. Un tournoi de golf sera organisé à cette occasion. En tout cas, entre la capitale spirituelle et Aix, une grande amitié existe depuis 1955. Signée le 3 mars 1956 à Paris, l’indépendance du Maroc avait été précédée par une conférence de conciliation qui s’était tenue du 22 au 28 août 1955 à Aix-Les-Bains, en présence notamment d’Edgar Faure, président du conseil, d’Antoine Pinay, ministre des Affaires étrangères; du Grand vizir du Sultan ainsi que du pacha de Marrakech et de l’ancien pacha de Fès. En plus, au fil des années, Aix, avait renforcé ses attaches avec notre pays en signant un jumelage, en juin 1994, avec la commune de Moulay Yaâcoub. Aujourd’hui, la réalisation de la fontaine Mohammed V, avec un bassin en zellige marocain, est une véritable occasion pour promouvoir Fès, conclut Sefrioui. De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc