×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: Cosuni investit la production de plastique

Par L'Economiste | Edition N°:2005 Le 22/04/2005 | Partager

. Spécialisée dans les cosmétiques et détergents, l’usine s’oriente vers l’emballageInstallée à Ras El Maa depuis 2002, Cosuni est la première entreprise de cosmétiques, de détergents et de fabrication de produits en plastique à Fès. L’usine s’étale sur une superficie de 6.500 m2 et emploie près d’une centaine de personnes. «Nous encourageons l’intégration de la main-d’oeuvre féminine issue du milieu rural et défavorisé. L’expérience nous a montré que ces femmes sont beaucoup plus productives, minutieuses et très sérieuses», indique Ayman Bouchiba, directeur de Cosuni. Et d’ajouter que l’hébergement d’un plus grand nombre d’ouvrières est disponible dans 3 maisons bâties dans l’enceinte même du siège de l’entreprise. L’usine fabriquait, au départ, une vingtaine de produits, dont shampooing, savon, dentifrice, lave-sol, eau de javel et mouchoirs. Actuellement, sa gamme compte au moins une cinquantaine de produits dont la vaseline de soins, la crème hydratante pour le visage et la crème pour bébé. «Nous avons constaté qu’on a un grand espace. Lequel peut suffire pour l’extension de notre activité. D’où l’idée d’installer quatre machines de fabrication de bouteilles en plastique et autres produits d’emballage qu’on a l’habitude de sous-traiter. L’installation de ces équipements a nécessité un investissement de 2 millions de DH. Auparavant, nous avons formé une équipe à cette nouvelle orientation et actuellement, nous produisons outre les bouteilles, des bidons de capacités différentes», explique Bouchiba. A partir d’un bureau d’études en Syrie, un ingénieur en design s’occupe de la conception de l’emballage qui est fabriqué localement. Pour sa troisième année d’activité, les plus importantes ventes concernent les mouchoirs «Al Jamal»‚ qui représentent 50% du chiffre d’affaires.Pour 2005, l’objectif de la société est de se faire connaître et d’étendre son réseau de distribution vers les grandes surfaces, explique Bouchiba. Ce dernier, âgé de 27 ans seulement, est lauréat de l’Ecole des hautes études commerciales (HEC-Fès). A la tête de Cosuni depuis 2 ans, Bouchiba en est à sa première expérience professionnelle. Il gère un capital de plus de 50 millions de DH. «Dans notre secteur, le consommateur est intéressé par le prix. Nos produits lui sont donc proposés à des prix abordables. C’est la règle pour laquelle nous optons afin d’améliorer en permanence l’outil de production et offrir un meilleur rapport qualité-prix», conclut-il.«Ayman Bouchiba, directeur de Cosuni, table sur des produits accessibles à tout le monde et sur l’amélioration de l’outil de production« De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc