×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Fès: 100 millions de DH pour une unité hôtelière

Par L'Economiste | Edition N°:3016 Le 04/05/2009 | Partager

. «Barceló les Almohades» ouvrira en mai 2011. Initié par la Somed, il sera géré par Barceló«Enfin, un hôtel Barceló les Almohades Fès. La ville le mérite… c’est la seule destination qui enregistre des performances positives cette année: +12, +8, et +5%, respectivement les mois de janvier, février et mars». Les propos sont de Mohamed Boussaid, ministre du Tourisme. C’était à l’occasion du lancement de la construction d’une nouvelle unité hôtelière, mercredi dernier, à Fès. Il s’agit en effet d’un hôtel 4 étoiles qui devait être, à l’heure actuelle, déjà construit, mais dont la réalisation a piétiné depuis 2007 pour cause d’un désaccord entre ses initiateurs de départ, à savoir le groupe Accor, la Mutuelle centrale marocaine d’assurance (MCMA), la Mutuelle agricole marocaine (Mamda), et la Somed. Finalement, c’est cette dernière qui prend en charge la réalisation du projet. En tout cas, tout laisse croire que cette fois-ci est la bonne. Du coup, même le contrat pour la gestion de la future unité, dont l’ouverture est prévue début mai 2011, est déjà signé. Il a été avalisé par Tarafa Marouane, PDG du groupe Somed, et Antonio Domenech, Corporate General Manager de la chaîne espagnole Barceló. Représentant un investissement de 100 millions de DH, le futur établissement sera construit sur un emplacement «stratégique». Situé en plein centre-ville, sur l’avenue Hassan II, devant la place de la Résistance, cet hôtel jouira d’un double avantage: celui de faire partie à la fois de la ville contemporaine et de surplomber la médina. Pour ses initiateurs, le choix de Fès n’est pas fortuit. «La capitale spirituelle incarne l’intérêt accordé par les pouvoirs publics pour la promotion de cette région et bénéficie d’une stratégie de développement concertée avec un plan de développement régional pour les secteurs clés de son tissu économique… Bref, la ville a un avenir prometteur», indique Tarafa Marouane. Et d’ajouter que la Somed dispose actuellement d’une capacité hôtelière de 3.000 lits à travers le Royaume. Le premier hôtel Barceló à Fès aura une capacité de 130 chambres et comprendra notamment un restaurant de 150 couverts, une cafétéria, une piscine extérieure, un espace-convention de 650 m2 et des boutiques. D’une superficie totale de 3.000 m2, le futur hôtel sera également doté d’un spa de 500 m2, histoire de répondre à la demande de la clientèle. Une clientèle, en principe, à fort potentiel d’achat. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc