×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Face à un taux de remplissage des barrages de 42,3% : Les mesures d'économie de l'eau

Par L'Economiste | Edition N°:22 Le 26/03/1992 | Partager

L'Introduction de techniques d'utilisation de l'eau à la parcelle, permettant d'économiser entre 20 à 40% du volume d'eau utilisé, est envisagée par le Ministère de l'Agriculture et de la Réforme Agraire. Après une première étape ayant permis l'amé-lioration de la gestion d'importants ouvrages, le programme agricole de gestion de l'irrigation vise les techniques d'utilisation de l'eau.
Par ailleurs, les tarifs de l'eau destinée à l'irrigation jugés bas pourraient être révisés à la hausse.
Ces derniers mois, la sécheresse a rappelé la place prépondérante qui occupe l'eau dans l'agriculture. "L'eau est une denrée à gérer avec parcimonie et attention", souligne-t-on au MARA.
Les conditions climatiques, précédant les pluies de cette semaine, ont eu un impact direct sur le niveau des retenues d'eau des barrages, sur les prélèvements d'eau pour l'irrigation, sur la production agricole et l'emploi.
Au début du mois de Mars, le taux de remplissage de l'ensemble des grands barrages affichait 42,3%.
L'an dernier, vers la fin du mois de Janvier, ce taux s'élevait à 45,2%, alors qu'en Janvier 92 il s'est arrêté à 42,7%. Pour la même période, les volumes d'eau des barrages ont atteint 3.940mm3 en 1991, contre 3.721mm3 en 1992.
Parmi les barrages les moins approvisionnés on cite Driss1er du Gharb avec un taux de remplissage de 28%, Oued El Makhazine du Loukkos avec 32,7% El Massira (Réhamna-Nord) avec 32%, Bin El Ouidane du Tadla avec 32,8% et Hassan Eddakhil d'Errachidia avec 38,1%.
Les apports d'eau, pour 1991-1992, ne représentent que la moitié des apports moyens prévus. Cette baisse de moitié des apports d'eau s'est répercutée sur les prélèvements d'eau pour l'irrigation.
Environ 1.257mm3 ont été utilisés sur les 3.986mm3 prévus. Soit un peu plus de 31,5% du volume projeté. Les taux de prélèvement les plus faibles correspondent aux barrages Al Massira (14%), Driss1er (19%), Oued El Makhazine (22%), Hassan Eddakhil (24%).
Face à cette situation, le Ministère de l'Agriculture et de la Réforme Agraire a proposé de limiter les turbinages de l'ONE aux besoins de l'agriculture et de l'eau potable.
Il propose aussi d'encourager le recours au pompage des eaux souterraines, et de sensibiliser les ORMVA et les agriculteurs à l'égard d'une utilisation rationnelle de l'eau.
L'introduction pour la première fois de techniques d'utilisation de l'eau à la parcelle retient l'attention des départements concernés du MARA.
Ces techniques permettent, d'après les spécialistes, d'économiser entre 20 à 40% d'eau.
Selon les constatations, la facturation d'environ 80% de l'eau, en irrigation gravitaire, est établie sur la base d'un tarif qui n'incite ni les ORMVA, ni les agriculteurs à une meilleure utilisation de l'eau.
Les prix de l'eau compris entre 11 à 15 centimes la tonne, sont jugés insuffisants.
D'autres problèmes dûs à un mauvais usage de l'eau comme l'asphyxie du sol et le drainage des eaux usées ont également été soulignés. Le développement de nouvelles techniques et une révision à la hausse du prix de l'eau pour l'irrigation sont donc à l'étude. En outre, le MARA prévoit la mise en place de deux programmes. L'un visant l'assainissement et le curage des canalisations, seguias et le second, la création de chantiers de petite hydraulique.
Le financement du premier programme se situe à hauteur de 65,4 millions de DH, dont 54,9 millions de DH pour la main d'oeuvre.
Le second programme requiert des investissements évalués à 16 millions de DH, dont près de 6,8 millions de DH par le personnel.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc