×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Exportation: Le plan de «bataille» de l’Asmex

    Par L'Economiste | Edition N°:2143 Le 02/11/2005 | Partager

    . Une enveloppe de 400 millions de DH pour la promotion . Un total de 9 antennes, 10 points relais et 24 conseillers dans 33 pays L’ASMEX se met aux études stratégiques avec une livraison censée développer les exportations de 7% vers des pays ciblés et rattraper 10% de parts de marché. Attendue pour avril 2005, cette étude intitulée «une stratégie de promotion des exportations offensive» vient d’être présentée au Premier ministre la semaine dernière. Elle s’ouvre sur un liminaire courant: concernant l’offre insuffisante et inadéquate à l’export, la perte de compétitivité du tissu productif ou encore la concurrence exacerbée et déloyale dans certaines filières. La stratégie rappelle aussi les effets pervers de la politique de change, l’absence de réseaux de distribution et l’insuffisance de la promotion à l’export. Mais cette énième feuille de route omet de pointer d’autres raisons de la perte de vitesse des exportations, comme le comportement rentier des exportateurs depuis plusieurs décennies. Alors que l’Etat avait multiplié les amnisties et les carottes fiscales, protégeait et subventionnait des secteurs entiers, les opérateurs n’ont ni investi dans le développement des activités, ni capitaliser les expériences. Pour relancer la machine, l’Asmex tient à la promotion à l’export avec l’implication et la coordination des interventions de tous ainsi que la création d’un comité national ad hoc. L’association rappelle dans ce sens des blocages institutionnels comme l’absence d’une stratégie coordonnée et la multiplicité des organismes de tutelle. Ou encore la dérive entre les attributions réglementaires et la pratique et la non-optimisation des ressources disponibles. La complexité des procédures administratives non adaptées à la promotion et l’absence d’une autonomie de gestion sont également relevées. C’est pourquoi il a été retenu le regroupement du CMPE et de la Maison de l’Artisan, à l’exclusion de l’ONMT, en un organe unique de promotion des biens et services. Côté financement, l’association souhaite relever le budget de promotion à 400 millions de DH. Il servira pour 200 millions à ouvrir 9 antennes dans les Etats-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Espagne, Emirats arabes unis, Algérie et Sénégal (zone A). Une enveloppe de 60 millions financera des actions dans 10 autres pays relais, incluant la Chine, le Japon, le Canada, l’Italie, la Belgique, la Turquie, la Russie, l’Egypte et la Libye (zone B). 80 millions autres seront destinées au renforcement des postes de conseillers économiques et commerciaux auprès des ambassades du Maroc (24 pays). Une direction centrale placée sous la tutelle du ministère du Commerce extérieur devra être créée à cet effet. Les 60 millions restants sont à affecter à la réalisation d’études et formation des ressources humaines. Pour mener à bien cette stratégie de promotion, 4 groupes de travail seront formés. Le groupe «Marchés et produits» se compose du ministère du Commerce extérieur (MCE), CMPE, Amith et Asmex. «Information et formation» est du ressort des Affaires étrangères, MCE, CNCE, CMPE et ASMEX. Le MCE, la Direction des Investissements, la CGEM, la FMCCIS, le CMPE et l’Asmex se plongeront dans le «cadre institutionnel de la promotion». Dans le dernier groupe du «Financement», on trouve le ministère des Finances et de la Privatisation, MCE, Direction des Investissements, CMPE et l’Asmex.B. E. Y.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc