×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Exploration pétrolière à Guercif
Deux permis pour trois entreprises

Par L'Economiste | Edition N°:2647 Le 08/11/2007 | Partager

. Sphere Petroleum rejoint TransAtlantic et Stratic Energy. Le permis de reconnaissance converti en autorisation d’explorationLa prospection pétrolière au nord-est du Maroc va bon train.Après la phase de reconnaissance, l’heure est à l’exploration dans la région de Guercif-Béni-Znassen. Trois opérateurs s’en chargent: TransAtlantic, Stratic Energy et Sphere Petroleum. Deux permis d’exploration onshore leur ont été accordés par l’Onhym (Office national des hydrocarbures et des mines). Pour rappel, ce sont les canadiens TransAtlantic Petroleum et Stratic Energy qui ont mené la première phase de reconnaissance, grâce au permis accordé par l’Onhym en juin 2005. Arrivant à terme, celui-ci est donc converti en permis d’exploration. Et pour les besoins de cette seconde phase, le duo canadien est rejoint par le qatari Sphère Petroleum. Un nouveau partenariat qu’un responsable de TransAtlantic Maroc Ltd justifie par la nécessité de «diversifier les risques et d’accéder à des financements supplémentaires pour couvrir les charges croissantes, à mesure que la prospection avance».Dans le détail, les permis d’exploration accordés aux trois opérateurs courent sur huit ans et sont répartis en trois étapes. Le programme de recherche de la période initiale de 3 ans comprend des travaux géologiques et géophysiques ainsi qu’une étude sismique 2D, pour un coût gardé secret. Néanmoins, un communiqué, publié par TransAtlantic Petroleum, parle de «plusieurs millions de dollars US» sans donner de chiffres exacts. A signaler que pour la période initiale, la même entreprise restera «opérateur» des permis de recherche. Selon la loi marocaine sur les hydrocarbures, l’Etat perçoit des royalties de 10% sur le pétrole et de 5% sur le gaz. De même, les opérateurs exploitant les sites de production sont exonérés de l’impôt sur les sociétés, durant les 10 premières années de leur activité, ainsi que de la TVA et des droits de douane pour leurs opérations. Pour les besoins de la reconnaissance, 13.750 kilomètres carrés sur le site de Guercif-Béni- Znassen auront été couverts dans un premier temps. L’exploration, pour sa part, portera sur une surface de près de 4.000 kilomètres carrés incluse dans le site initial.Pour ce qui est des opérateurs, Stratic Energy a des intérêts dans la mer du Nord, l’Italie, la Turquie, la Syrie, la Tunisie, la Slovénie et la Roumanie. Sa stratégie vise à répartir les investissements selon les différentes phases de reconnaissance, de production et de développement pour diversifier le risque. TransAtlantic Petroleum exerce dans l’exploration, le développement et la production de pétrole brut, et a des intérêts aux Etats-Unis, en Turquie, en Roumanie, au Royaume-Uni et dans la mer du Nord. Elle cible particulièrement les sites de production abandonnés et vise à les valoriser. Ses critères de choix privilégiés: attractivité fiscale, rythme du retour sur investissement et risque rattaché à l’activité d’exploitation. Sphere Petroleum, elle, est spécialisée dans la prospection de gaz et de pétrole, et opère en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Initialement filiale de l’australien Sphere Investment Ltd, cette compagnie a acquis son indépendance pour se constituer en entreprise privée au Qatar. Rappelons qu’elle opère au côté de TransAtlantic sur le site de Tselfat, à 200 km à l’est de Rabat et à près de 40 km au nord de Meknès (cf. www.leconomiste.com). Réda HARMAK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc