×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Agenda

Europartenariat 1996: 10000 rencontres prévues

Par L'Economiste | Edition N°:222 Le 21/03/1996 | Partager

Europartenariat 1996 sera aux couleurs de la Scandinavie les 13 et 14 juin. Il se déroulera à Luléa, une ville de 70.000 habitants située au Nord de la Suède. Trois pays y collaborent: la Suède, la Finlande et la Norvège.
"L'Europartenariat, une initiative appuyée par la Communauté européenne, constitue une opération mettant en contact les entreprises intéressées par la conclusion d'affaires de partenariat", souligne M. Albert Cassar, le président de la Fédération des Chambres de Commerce de l'Union Européenne (FCCUE) au Maroc, lors du déjeuner de lancement à Casablanca organisé par la FCCUE.
Ce terme de partenariat a suscité les interrogations de nombre d'industriels. Pour la plupart, ils sont déçus par les précédentes opérations de ce type. Ils sont à la recherche d'un véritable partenariat et non de simples tentatives d'association. "En fait, c'est la promotion de nos exportations qui nous intéresse en premier lieu".
En effet, la Suède, qui est classée 12ème parmi les principaux fournisseurs du Maroc, est au 34ème rang de nos clients. En 1994, les importations en provenance de ce pays se chiffraient à près de 1,15 milliard de DH et les exportations vers ce pays étaient de 95 millions de DH seulement, soit 0,26% du total des exportations. Les papiers et cartons et le bois sont en tête des importations alors que les principaux produits exportés sont les agrumes et les phosphates. "Les échanges avec la Suède étant timides, nous espérons que cet Europartenariat sera plus qu'un simple voyage touristique", remarque un transitaire.

Par ailleurs, "l'espace Europartenariat réserve pour chaque pays un stand équipé d'un ordinateur et une opératrice qui se charge d'enregistrer les rendez-vous", explique Mme Dawn Schwartz, secrétaire général de la FCCUE.
Vingt entreprises marocaines seulement peuvent prendre part à cette manifestation selon le quota préfixé. Quant aux frais de ce voyage, ils se situent à 19.500 DH/personne, transport, logement en pension complète compris.
Europartenariat 1996, où 10.000 rencontres sont prévues, connaîtra la participation de 386 entreprises hôtes, 1.500 entreprises visiteurs, 3.500 délégués de 60 pays appartenant à la Communauté européenne, EFTA, l'Europe de l'Est, le Bassin méditerranéen, l'Asie et les Etats-Unis.
Quant aux opportunités de coopération avec des entreprises appartenant principalement aux secteurs de transfert de technologie, fabrication et sous-traitance, montage d'entreprises, transport, les organisateurs les estiment à 1.206.

Malika EL JOUHARI.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc