×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Euro Fiduciaire J-25Blanchiment: La plus grosse opération de tous les temps

Par L'Economiste | Edition N°:1159 Le 06/12/2001 | Partager

Les milieux du blanchiment de l'argent sale sont en pleine ébullition.Alors que les mafias s'activent à écouler leur butin tiré du trafic de drogue notamment, l'UE par le biais d'Europol tente de limiter les dégâts en mettant à contribution l'Euroland et les pays partenaires. L'organisme européen sera de toute évidence épaulé par le GAFI (groupement d'action financière sur le blanchiment de capitaux), institution internationale indépendante créée en 1989 dont le secrétariat est assuré par l'OCDE. Après le 11 septembre, la communauté internationale a fait pression sur ce groupement pour mettre sur pied dans les trois mois et avec l'appui de la Banque Mondiale et du FMI un dispositif complet de lutte contre le financement du terrorisme*.Concernant l'eurofiduciaire et à l'approche de la date fatidique du 2 janvier 2002, il faut s'attendre à ce que d'énormes quantités de devises européennes sortent des tiroirs pour être converties. De ce fait, il sera difficile d'identifier tout l'argent sale. L'on estime à plus de 1.500 milliards de francs l'argent occulte actuellement libellé en devises européennes, qui préparent leur conversion massive en euro. Il s'agira peut-être de la plus grande opération de blanchiment de tous les temps qui concernerait tous les continents.La motivation des trafiquants? La conversion en euro a pour «avantage» de brouiller les cartes de la traçabilité des capitaux puisque chaque changement de devises les éloigne de la source de l'argent sale. Fait nouveau, les milieux de la criminalité financière internationale n'hésiteront pas à s'offrir les services d'avocats, de notaires et experts-comptables pour mener à bien leurs opérations de blanchiment. L'objectif étant de procéder à un dépôt en plusieurs tranches d'espèces dans des comptes fiduciaires d'avocats pour financer ultérieurement des opérations immobilières. M. K.* http://www.u-paris2.fr.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc