×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Entreprise Internationale

Euro Disney annonce des pertes et la suppression de 5000 emplois

Par L'Economiste | Edition N°:40 Le 30/07/1992 | Partager

LA filiale européenne de Walt Disney Corporation a démarré plus lentement que prévu.
Pour l'exercice en cours, qui correspond à la première année d'ouverture du parc de loisirs, les dirigeants s'attendent à enregistrer une perte, alors qu'ils tablaient sur un équilibre.
Selon le Directeur Financier d'Euro Disney, les coûts d'exploitation ne sont pas à l'origine du dérapage. "Les dépenses par visiteur sont dans la ligne des prévisions", affirme-t-il. L'origine du mal réside en fait dans la fréquentation du parc.
Depuis son ouverture, le 12 Avril dernier, Euro Disney, dont les infrastructures ont coûté 22 milliards de Francs, a reçu 3,6 millions de visiteurs (dont 2,6 d'étrangers), soit un peu plus de 35.000 par jour. "Malgré cette fréquentation plutôt bonne en raison de la conjoncture, le parc ne tiendra pas ses objectifs portant sur onze millions d'entrées pour sa première année ", a précisé un consultant.
En réaction à cette situation, les dirigeants du parc de Marne-la Vallée, qui a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 2,47 milliards de Francs, dont 1,5 milliard résultant de l'exploitation (1,01 milliard pour le parc à thèmes et 484 millions pour les hôtels et le camping), vont abaisser les prix de l'hôtellerie et réduire la charge salariale par la suppression de 5.000 emplois sur 17.000.
A partir du 1er Octobre, la direction du parc compte appliquer des prix d'hiver. Déjà, à la fin du mois de Juin, Disney a modulé le prix de ses hôtels de manière à combler la trop importante différence entre les prix plancher (750 Francs la chambre) et la catégorie supérieure (1.100 Francs en moyenne). Le taux d'occupation est d'environ 70%.
La suppression des 5.000 emplois annoncée se traduira par des contrats saisoniers non renouvelables et le non-remplacement des salariés démis-sionnaires.o

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc