×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Equip'Auto: Plus de 2.600 exposants attendus à Paris

    Par L'Economiste | Edition N°:589 Le 07/09/1999 | Partager

    · Le salon se tient du 13 au 18 octobre

    · Sur 250.000 mètres carrés, les visiteurs pourront découvrir les dernières innovations, de la conception à la maintenance


    Les mordus d'automobiles seront servis au prochain salon Equip'Auto. Celui-ci ouvre ses portes à Paris du 13 au 18 octobre. Il s'agit d'un grand carrefour où prendront part pas moins de 2.600 exposants venus de 60 pays. Côté visiteurs, ils seront environ 150.000, selon les organisateurs, à parcourir les allées du parc d'expositions Paris-Nord. Parmi ces visiteurs, sont attendus quelque 45.000 ingénieurs, mais aussi des commerciaux, des responsables des achats des constructeurs et équipementiers et des acteurs de la distribution mondiale.
    Sur 205.000 mètres carrés, le salon réunit dans un même espace l'ensemble de la filière automobile de la conception à la maintenance. Cette filière est représentée au niveau de trois gros secteurs: les nouvelles technologies de premier équipement, les pièces de rechange et services à la clientèle et enfin l'équipement de garage.
    "En tout cas, Equip'Auto permet de découvrir les dernières innovations technologiques plusieurs années avant leur commercialisation", affirment les organisateurs. Ils rappellent que tout ce qui fait l'actualité automobile aujourd'hui, comme l'injecteur-pompe, le filtre à particules, les correcteurs de trajectoire ou encore les systèmes radar anti-collision, avait été exposé à Equip'Auto dans les années 1980 ou au début des années 1990.

    De plus, ce ne sont pas les automobiles à commercialiser immédiatement qui seront exposées, mais celles qui feront le succès des décennies à venir. "Ce n'est ni l'automobile de demain, ni même l'automobile du futur mais le futur de l'automobile".
    Si le marché automobile se trouve confronté, dans les pays développés, à une course permanente à l'innovation en raison de la protection de l'environnement, c'est dans les pays en développement qu'il y a encore des perspectives. Il n'y a donc pas les mêmes exigences ni pour les 55 à 60 millions de véhicules produits dans le monde annuellement, ni d'ailleurs pour la maintenance des 650 à 700 millions de véhicules en circulation dans le monde.
    Côté animation, les organisateurs ont préparé un programme chargé. Il s'agit notamment du 6ème forum mondial constructeurs-équipementiers qui réunira plus d'un millier de personnes autour du thème "L'évolution du rôle des équipementiers dans l'automobile du 21ème siècle".
    Au menu également des séminaires d'ingénieurs de l'automobile. Prévus pour les 14 et 15 octobre, ils traiteront des moteurs propres, des nouvelles architectures électroniques ou encore de l'architecture électrique avec l'arrivée du 42 Volts.

    Malika EL JAOUHARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc