×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Environnement
    Bush appelle Chine et Inde à réduire leurs émissions

    Par L'Economiste | Edition N°:2703 Le 30/01/2008 | Partager

    . Il prône la création d’un nouveau fonds international pour l’énergie propreGeorge W. Bush a réaffirmé lundi dernier son engagement à promouvoir la lutte contre les gaz à effet de serre, mais à condition que la Chine et l’Inde en fassent autant. «Les Etats-Unis s’engagent à renforcer leur sécurité énergétique et à lutter contre le changement climatique mondial», a déclaré le président américain dans son dernier grand discours sur l’état de l’Union.«Créons un nouveau fonds international pour l’énergie propre, pour aider les pays en développement comme l’Inde et la Chine à utiliser davantage des sources d’énergie propres», a ajouté Bush qui s’exprimait devant le Congrès.«Tentons de parvenir à un accord international qui soit capable de ralentir, d’arrêter et, en fin de compte, de renverser la progression des gaz à effet de serre», a-t-il poursuivi.Mais «cet accord ne sera efficace que s’il comprend les engagements des principales économies mondiales et si aucune n’y échappe», a-t-il conclu.Les Etats-Unis ont exprimé «de fortes préoccupations» sur certains aspects de l’accord conclu en décembre à la conférence de Bali sur le climat, soulignant la nécessité que «les grands pays émetteurs» de gaz à effet de serre, comme la Chine et l’Inde, participent aux efforts.Bush s’est prononcé en faveur du développement aux Etats-Unis de nouvelles technologies propres pour l’utilisation du charbon, souhaitant notamment la généralisation de l’usage d’énergies renouvelables comme les piles à combustion. Il a également réitéré son appel à relancer l’énergie nucléaire aux Etats-Unis.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc