×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    Environnement : Un plan d'action pour 30 millions d'habitants

    Par L'Economiste | Edition N°:250 Le 17/10/1996 | Partager

    Un Plan d'Action National pour l'Environnement est en cours d'élaboration. Ses objectifs immédiats sont multiples.

    Le Maroc s'est engagé dans l'élaboration d'un Plan d'Action National pour l'Environnement (PANE), prenant en considération les réalités et tendances écologiques, sociales et économiques du pays pour les 30 millions d'habitants que comptera le pays dès le début du siècle prochain (d'où le nom du programme Action 30).
    L'élaboration du Plan d'Action National pour l'Environnement (PANE) se fera à travers un processus de renforcement des capacités qui vise à assurer l'intégration des préoccupations environnementales dans les plans de développement économique et social en vue d'un développement durable du Maroc.
    Les objectifs immédiats du programme sont au nombre de trois:
    - Créer un processus de concertation, de participation et de mobilisation de tous les acteurs concernés, pour la formulation de recommandations et la mise en oeuvre d'actions qui contribuent au renforcement des capacités nationales pour la protection de l'environnement et la promotion d'emplois durables.
    - Formuler un plan d'action national qui intègre les décisions, les programmes et les actions résultant de ce processus, afin d'orienter les Marocains vers la voie d'un développement durable, aussi bien sur le plan humain que sur les plans économique et écologique.

    Comité de suivi

    - Mobiliser les ressources financières nationales, régionales et locales pour bâtir de nouveaux partenariats avec la communauté internationale en vue de financer, gérer le processus et promouvoir les mécanismes de mise en oeuvre des actions du PANE.
    La réussite d'un projet d'une telle envergure nécessite la combinaison des quatre conditions suivantes: une meilleure connaissance des données de l'état de l'environnement, une participation et un engagement réels des acteurs, une information et une sensibilisation des décideurs et responsables et une initiation d'actions concrètes en fonction des objectifs et des priorités établies.
    Aussi, la méthodologie proposée dans le cadre de ce projet a-t-elle été conçue pour faciliter la concrétisation de ces conditions, d'où le choix des autre éléments de réalisation suivants:
    - le lancement d'une campagne d'information;
    - la réalisation de notes techniques thématiques;
    - la programmation de douze ateliers de travail sectoriels;
    - l'organisation d'un sommet pour l'adoption finale et la définition des modalités de mise en oeuvre du PANE.
    Pour permettre à l'ensemble des acteurs concernés de contribuer au processus de concertation, un Comité de suivi, composé des représentants des différents départements ministériels, des organisations non gouvernementales, des associations professionnelles et des collectivités locales, a été institué et placé sous l'égide du Ministère de l'Environnement. Les membres de ce comité sont responsables, d'une part, de l'orientation et du suivi des travaux d'organisation du programme Action 30 et, d'autre part, de la coordination et de la diffusion des résultats de ce programme auprès de leurs départements respectifs.

    Source: Ministère de l'Environnement

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc