×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Energie: Le géant Suez-Gaz de France prend forme

Par L'Economiste | Edition N°:2223 Le 28/02/2006 | Partager

. L’absorption barre la route à l’électricien EnelLE nouveau géant de l’énergie Suez-Gaz de France a commencé à prendre forme le 27 février avec l’annonce des modalités concrètes de cette fusion, qui permet à l’Etat de rester premier actionnaire du groupe privatisé, et le début de la concertation avec des syndicats hostiles. Cette opération d’envergure, qui sera finalisée au cours du deuxième semestre 2006, avait été annoncée dans l’urgence par le Premier ministre Dominique de Villepin le week-end dernier pour barrer la route au groupe italien d’électricité Enel. Celui-ci s’était déclaré le mardi 21 février intéressé pour le rachat de Suez. Le ministre des Finances Thierry Breton a annoncé de son côté le 27 février que la fusion entre Gaz de France et Suez se ferait par «fusion absorption» du groupe d’énergie et d’environnement par le groupe gazier. Pour le ministre italien de l’Industrie, Claudio Scajola, cette décision de Paris pour empêcher une OPA du groupe italien Enel représente «une énorme violation du droit communautaire». Il a annoncé son intention de porter l’affaire devant les instances européennes. Le nouveau groupe, fort d’un chiffre d’affaires de 64 milliards d’euros et d’une capitalisation boursière de plus de 70 milliards d’euros, juste derrière EDF, figurera dans les tout premiers rangs des acteurs européens de l’énergie et de l’environnement. Suez-Gaz de France sera le cinquième producteur d’électricité en Europe, l’opérateur du premier réseau de transport et de distribution de gaz en Europe et le leader européen des services à l’énergie, du gaz naturel liquéfié (GNL). Il sera enfin un leader mondial de l’eau et de la gestion des déchets. Sur le terrain français, Suez-Gaz de France va directement concurrencer EDF dans la perspective de l’ouverture totale du marché de l’énergie au 1er juillet 2007, où tous les particuliers pourront librement choisir leur fournisseur. Le nouvel ensemble fusionné pourra offrir aux clients une solide offre mixte (gaz et électricité) tandis qu’EDF, leader européen de l’électricité, débute à peine dans la commercialisation du gaz. La part de l’Etat dans le nouvel ensemble sera comprise «entre 34 et 35%, soit la minorité de blocage nécessaire pour empêcher toute tentative d’OPA. Le gouvernement souhaite aller «très vite devant le Parlement, dans les deux, trois mois qui viennent» pour modifier la loi concernant Gaz de France. Elle prévoit actuellement que l’Etat ne peut pas descendre en dessous de 70% du capital de l’entreprise. «Ce sera au Parlement de décider», a dit Breton. Concernant les modalités pratiques, la fusion sera précédée du versement par Suez à ses actionnaires d’un dividende exceptionnel de 1 euro par action soit 1,25 milliard d’euros. La parité proposée après le dividende sera d’une action Suez pour une action GDF, un échange qui place donc les deux groupes sur le même plan, bien que sur le papier Gaz de France soit plus petit que Suez. Cette parité offre aux actionnaires de GDF une prime de 3,9% sur la base d’une moyenne de trois mois, au 24 février 2006.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc