×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Tribune

Energie et Bâtiment

Par L'Economiste | Edition N°:53 Le 12/11/1992 | Partager

La consommation et l'utilisation de l'énergie dans le secteur du bâtiment, lors des constructions et pendant l'exploitation, sont la conséquence et les résultats de plusieurs facteurs caractérisant et définissant le bâtiment sur le plan de l'énergie.

Les critères et conditions d'option et choix de ces facteurs et éléments énergétiques du bâtiment selon la spécificité et son exploitation projetée sont dans la plupart des cas diamétralement opposés et compliqués. L'optimisation de l'énergie dans le bâtiment ne se présente malheureusement pas sous forme de produits prêts à l'emploi, elle est propre à chaque cas et nécessite des études et recherches très approfondies basées sur des simulations de plusieurs hypothèses et facteurs énergétiques, ceux-ci devraient permettre d'aboutir à l'optimum moyen du bâtiment, aussi bien sur le plan de la dépense à la réalisation que sur le plan de l'exploitation et de la maintenance. Ces facteurs énergétiques du bâtiment, à savoir l'éclairage, l'isolation et la protection thermique, les conditions ambiantes et de confort escomptées sont propres à chaque bâtiment et sont la conséquence de choix et options conceptuels et d'équipement technique retenu:

- le site, les orientations: le parti architectural, l'esthétique des façades,

- le choix des matériaux de construction,

- les équipements techniques d'éclairage et électricité, climatisation, ventilation, traitement et eau chaude et divers.

Tous ces facteurs concourent à un coût de construction et imposent un coût d'exploitation et de maintenance que l'acquéreur et l'exploitant subissent. Ces coûts constituent les facteurs déterminant de la rentabilité ou non du projet. L'optimisation des coûts doit nécessairement passer par des études comparatives à réaliser par de spécialistes en la matière devant permettre d'aboutir à des bâtiments et projets fonctionnels, esthétiques et pour lesquels les dépenses de l'énergie seront juste ce qu'il faudrait seront juste ce qu'il faudrait:

- l'importance de la dépense de l'énergie dans le bâtiment devrait constituer, parmi d'autres, l'un des principaux critères de choix de maîtrise d'oeuvres (architectes, ingénieurs conseils et services d'études),

- pour les promoteurs, vu la relation économique directe avec ceux-ci,

- pour les pouvoirs publics, vu l'incidence sur l'économie nationale.

Mohamed B0UJEMAOUI

Directeur Général, Tecnos

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc