×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    Endettement du Tiers Monde : L'OCDE a prêté 1629 milliards de Dollars en 1993

    Par L'Economiste | Edition N°:159 Le 22/12/1994 | Partager

    La dette extérieure des pays en développement a atteint 1.629 milliards de Dollars (1$=9,082DH)en 1993, selon l'enquête annuelle du Comité d'Aide au Développement (CAD) de l'OCDE. Elle s'inscrit ainsi en hausse de 75 milliards de Dollars en termes réels par rapport à 1992. Cette progression s'explique essentiellement par le retour des prêts des banques commerciales. Elle touche "presque exclusivement" dix pays asiatiques et latino-américains à croissance rapide et revenus sur le marché international des capitaux. Il s'agit notamment de la Chine, de la Corée, du Mexique, du Brésil et de l'Argentine.

    Avec 607 milliards de Dollars, l'Asie était en 1993 le continent le plus endetté. L'endettement de la Chine par exemple a augmenté de 20,3%, passant de 74 milliards en 1992 à 89 milliards l'année suivante. La dette des pays latino-américains, quant à elle, s'est alourdie de 18 milliards pour s'établir à 489 milliards. Ainsi, celle du Mexique s'est élevée à 118,5 milliards, contre 109,8 milliards en 1992, dépassant ainsi la dette du Brésil qui a effectué un bond de 4 milliards à 105,7 milliards.

    Pour sa part, l'Afrique sub-saharienne a allégé son endettement qui a baissé de 8 milliards à 151 milliards de Dollars. Cette baisse résulte des mesures d'allégement de la dette, pour l'essentiel publique, explique l'étude. Par ailleurs, la dette de pays comme l'ex-URSS, l'Inde ou le Koweït a eu tendance à se stabiliser.

    Parmi les pays de l'OCDE, le Japon est indéniablement le premier créancier avec 241,1 milliards de Dollars dont 150,2 milliards destinés aux pays asiatiques. Loin derrière arrive l'Allemagne, qui totalise 142,9 milliards dont près d'un tiers accordés à l'Europe centrale et orientale, les Etats-Unis (142,8 milliards dont 30,5 pour l'Asie) et la France (101,6 milliards dont 91,5 prêtés aux pays en développement).

    Synthèses réalisées par Hakima EL MARIKY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc