×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    En dévoilant sa dernière série 5, BMW marie légèreté et sécurité

    Par L'Economiste | Edition N°:217 Le 15/02/1996 | Partager

    Moins de poids, plus de puissance, BMW opte dans sa nouvelle Série 5 pour une construction "intelligente". Univers Motors dévoile depuis le 9 février trois moteurs six cylindres, dont un diesel. Les amoureux des belles voitures découvriront des modèles à la fois sobres et pourtant impressionnants.

    La nouvelle BMW Série 5 a commencé ses premiers tours de roues le 9 février 1996. Grande routière, la Série 5 attire instantanément le regard. D'une conception entièrement nouvelle, elle affiche très nettement sa filiation à BMW et "s'identifie comme une Série 5 sans laisser le moindre doute".
    Au Maroc, depuis le 9 février, deux versions sont déjà disponibles avec la 523i et la 528i. Suivra la 520 tds à la fin du mois de février et la 520i dans deux mois.
    Conformément à la tendance générale, la nouvelle Série 5 s'est allongée de 5,5cm, élargie de 4,9 et rehaussée de 2,3. Surprise, cette augmentation des dimensions s'accompagne d'une significative baisse du poids. Cette réduction est essentiellement due à la conception d'une nouvelle suspension à éléments en aluminium, à l'emploi étendu de tôle d'acier à haute résistance et à la fonderie en alliage léger du bloc moteur.
    Toutes les versions sont propulsées par un six cylindres.
    La 523i, top niveau du milieu de gamme, affiche 170 Ch et abat un sprint de 0 à 100km/h en 8,5 secondes et pousse une pointe à 228km/h.
    La 528i, plus puissante et moins gourmande, est le modèle au coeur de la nouvelle Série 5. La berline (193 Ch) se contente de 8,6 litres de supercarburant aux 100km.
    De son côté, le six cylindres turbodiesel sportif (525 tds) développe 143 Ch et, grâce au moteur à turbocompresseur et échangeur thermique, passe en 1,4 seconde de 0 à 100 km/h et atteint une vitesse de pointe de 211 km/h.

    De la BMW 1500 à la Série 5

    Ainsi, de la BMW 1500 des années 60 à la Série 5 des années 80-90, l'opération représente pour le constructeur allemand un peu plus de trente années de recherche et de progrès technique. La nouvelle Série 5 est "la première automobile de grande série du monde à posséder un train de roulement en aluminium". Elle a ainsi bénéficié de "la construction légère intelligente" et, par là, d'un allégement d'environ 65 kg par rapport à une conception classique comparable. BMW pousse ainsi plus en avant le principe de la construction légère fonctionnelle. De plus, la nouvelle berline évolue, en équipement standard, sur des roues en aluminium de construction légère.
    Par ailleurs, l'emploi de l'aluminium pour tous les moteurs essence augmente le pouvoir de reprise et réduit la consommation. Cette réduction, souligne le constructeur, "peut atteindre 6% par rapport aux devanciers directs. Rien que par leur poids réduit, ils permettent d'économiser du carburant". Pour les moteurs diesel, les ingénieurs ont fait appel essentiellement à des supports hydrauliques pilotables. Ceux-ci améliorent l'agrément de conduite et le confort acoustique et vibratoire, car "leur rigidité est adaptée au régime-moteur et à la vitesse de la voiture".
    Pour ce qui est de la sécurité, BMW poursuit son système FIRST (Fully Integrated Road Safety Technology, concept de technologie intégrée) et a rendu la carrosserie de la nouvelle venue encore plus résistante aux chocs, "sans pour autant devoir l'alourdir".

    Toucher moelleux

    L'intérieur de la BMW offre un grand raffinement et soigne ses invités. Les éléments sont parfaitement assemblés et les sièges couverts de cuir au toucher moelleux et rassurant. La qualité de la finition est irréprochable jusque dans les moindres détails.
    Parmi les équipements standard de la nouvelle Série 5 figurent l'ABS, le double airbag (conducteur et passager), la direction assistée, le troisième feu de stop sur la plage arrière et pour la première fois, le système de contrôle automatique de la stabilité et de la motricité ASC+T.
    Selon les équipements disponibles, les prix TTC (hors frais d'immatriculation) des différentes versions sont de 585.000DH pour la 523i (Pack A), 620.000DH pour la 523i (Pack B), 650.000DH pour la 523i A (Pack A). Pour la version 528i (Pack C) et la 528i A (Pack D), les prix sont respectivement de 695.000DH et 750.000DH. Concernant les versions diesel, les prix sont de 570.000DH pour la 525 tds (Pack E) et de 620.000DH pour la 525 tds (Pack F).

    Meriem OUDGHIRI.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc