×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    En collaboration avec l'AFAQ : Le LPEE veut créer un organisme certificateur

    Par L'Economiste | Edition N°:250 Le 17/10/1996 | Partager


    Le Laboratoire Public d'Essais et d'Etudes (LPEE) prépare la mise en place d'un organisme marocain de certification des systèmes de qualité des entreprises. Dans une première étape, cet organisme sera en mesure d'accorder les certificats ISO 9001, 9002 et 9003. Ultérieurement, il aura la compétence pour certifier les entreprises aux normes environnementales ISO 14.000. Selon M. Kamal Ali Zeggwagh, délégué qualité au LPEE et représentant de l'AFAQ (Association Française d'Assurance Qualité), une fois cet organisme en activité, les entreprises marocaines pourront bénéficier de plusieurs avantages dont notamment l'obtention de la certification dans les meilleurs délais et avec des coûts plus bas que dans le cas d'une certification par un organisme étranger. Il leur permettra en outre de bénéficier de la clause de la reconnaissance mutuelle avec l'AFAQ, premier organisme certificateur en France.
    Les relations du LPEE avec l'AFAQ ont débouché en 1995 sur la signature d'une convention qui a pour objet de promouvoir la qualité dans les entreprises et organisations et d'éviter les évaluations multiples de leurs systèmes de qualité. Cette convention vise également à promouvoir la coopération entre le LPEE et l'AFAQ dans le domaine de l'évaluation des systèmes qualité d'organisations et de la certification de ces systèmes ainsi que l'acceptation par les utilisateurs dans un pays de certificats émis par l'autre signataire.
    Pour le moment, souligne M. Zeggwagh, faute d'organisme certificateur, le LPEE peut aider les entreprises à obtenir leur certification tout en gagnant du temps. Il met à leur disposition les plaquettes sur la démarche à suivre pour se faire certifier et les questionnaires d'évaluation. Il leur offre en outre son assistance lors de la signature du contrat avec l'AFAQ.
    La vocation du LPEE en tant qu'organisme au service des entreprises se précise donc de plus en plus. Les compétences de ses laboratoires sont reconnues et plusieurs d'entre eux ont été accrédités selon les normes ISO 25 (équivalentes aux normes européennes EN 45001). Plus encore, souligne M. Zeggwagh, le Centre Expérimental des Sols (CES) a été en 1994 le premier laboratoire accrédité dans le monde, pour son activité géotechnique, par le Comité Français d'Accréditation (COFRAC). Vingt autres laboratoires, spécialisés dans les essais et l'étalonnage, ont reçu à leur tour cette accréditation.

    Hakim ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc