×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:1833 Le 16/08/2004 | Partager

El Jadida. Hôtel El Morabitine augmente son capitalLors d'une assemblée générale extraordinaire, le capital de l'hôtel El Morabitine a été augmenté pour passer de 300.000 DH à 1 millions de DH. L'ouverture de l'hôtel est prévu officiellement le 20 août. L'établissement devait ouvrir il y a quelques semaines déjà pour profiter de la saison d'été. Mais les travaux n'avaient pas été encore bouclés.Kénitra.Un geste pour les MREPlusieurs départements annoncent des mesures à Kénitra pour attirer des MRE ayant des projets d'investissement. Dans la nouvelle zone industrielle, une réduction de 10% sur le prix global du terrain est proposée si le paiement est effectué en une seule tranche. Pour sa part, le CRI a élaboré une fiche de projets qui pourraient intéresser les MRE. L'agence urbaine met l'accent sur l'assouplissement des procédures lorsqu'il s'agit d'un projet d'importance économique et social. .Code de la FamilleLors de son passage à Kénitra, Najwa El Haite, professeur à l'Essec, a fait part de son intention d'organiser un grand colloque le 23 novembre à Paris pour débattre du nouveau code de la famille. Ce rendez-vous sera l'occasion de discuter de l'évolution de la situation des femmes au Maghreb. Plusieurs ONG algériennes qui feront le déplacement demanderont de transposer l'exemple marocain en Algérie. Pour réussir cette manifestation, El Haite compte sur le parrainage du maire de Paris.. Nouvel ambassadeur du Canada au MarocCarmen Sylvain vient d'être nommée ambassadeur du Canada à Rabat en remplacement de Yves Gagnon. La diplomate occupait depuis 2001 le poste de directrice de la Direction du Maghreb et de la péninsule arabique au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international.Sylvain, qui a débuté sa carrière à Radio-Canada en 1986, avait occupé le poste de directrice des «Expositions internationales» au ministère des Communications (1992 à 1994).Chargée de responsabilités au ministère fédéral du Patrimoine (1994 à 2001), elle a également été nommée directrice aux événements internationaux et Commissaire générale adjointe.Sylvain est présidente de la Commission exécutive du Bureau international des expositions à Paris. . Distinction pour Al AmanaL'association Al Amana qui gère l'entreprise de microcrédit du même nom, a reçu un “Prix d'excellence” de la part de Grameen Foundation-USA. Ce prix distingue les sociétés de microcrédit qui allient le mieux la fiabilité financière et leur rôle de développement socio-économique..Vers le transfert des statistiques du tourisme chez LahlimiLe projet de transférer les statistiques du tourisme vers le Haut commissariat au Plan est en cours de préparation. Ce Département, dirigé par Ahmed Lahlimi, dispose des technologies de pointe pour produire mensuellement les détails des flux. Une séance de travail doit réunir ces deux départements ainsi que les services du ministère de l'Intérieur les prochains jours. . Benaïssa à la radio “Sawa”«L'Algérie détient les clés du règlement du conflit du Sahara». C'est ce qu'a affirmé Mohamed Benaïssa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, dans une déclaration à la radio «Sawa». Selon le ministre, «l'Algérie est la seule partie capable de relancer l'Union du maghreb arabe». Concernant les frontières entre le Maroc et l'Algérie, le ministre a indiqué qu'elles sont encore fermées malgré la décision royale d'annuler la procédure de visa d'entrée pour les ressortissants algériens désirant se rendre au Maroc. .Assemblée des Français de l'étrangerLa loi sur l'Assemblée des Français de l'étranger vient d'être promulguée. Cette institution se substitue au Conseil supérieur des Français de l'étranger (CSFE), créé en 1948. Le ministre des Affaires étrangères préside l'assemblée et les 12 sénateurs représentant les Français établis hors de France en sont membres de droit.Par ailleurs, la nouvelle loi réduit de 20 à 12 le nombre des personnalités qualifiées. Ces personnalités, nommées par le ministre des Affaires étrangères après chaque renouvellement partiel du Conseil (par moitié tous les trois ans) participeront aux travaux de l'assemblée, mais désormais uniquement avec voix consultative.La première assemblée plénière de l'Assemblée des Français de l'étranger se réunira à Paris du 27 septembre au 2 octobre 2004, sous la présidence du ministre des Affaires étrangères.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc