×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:46 Le 24/09/1992 | Partager

Etats-Unis: important déficit de la balance des paiements au deuxième trimestre

Le déficit de la balance des paiements américaine s'est élevé à 17,8 milliards de Dollars au deuxième trimestre 1992. Il s'agit du plus important déséquilibre jamais enregistré depuis le quatrième trimestre 1990 (22,7 milliards de Dollars), selon le département du Commerce. Au premier trimestre, le déficit de cette balance s'était chiffré à 5,9 milliards. L'aggravation du déficit de la balance des paiements est attribuée à une forte hausse du déséquilibre de la Balance Commerciale, à une réduction de la balance des services et à une chute des revenus des investissements à l'étranger.

La CNUCED contre la déflation

Dans son rapport annuel 1992, la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le développement (CNUCED) attire l'attention des pays riches, particulièrement les membres du G7, sur le risque de déflation auquel les économies développées sont actuellement confrontées.

M. Yves Berthelot, Secrétaire Général Adjoint de la CNUCED, considère que le "risque d'enclenchement d'une spirale déflationniste par la dette, pour la première fois depuis 1945", est élevé et qu'"aucun pays ne peut plus prétendre aujourd'hui à devenir la locomotive de la croissance mondiale".

Une reprise de l'activité dans les économies développées passerait par une hausse des dépenses publiques dans les pays riches et une baisse du loyer de l'argent, estime la CNUCED.

Russie: libération des prix de pétrole et de charbon en 1993

Le Gouvernement russe a décidé, non sans difficultés, de libérer les prix du pétrole et de charbon en 1993. En attendant l'entrée en vigueur de cette réforme, le prix du brut doit doubler en Novembre, pour passer de 2.000 à 4.000 Roubles la tonne. Au taux actuel de la monnaie russe, ce prix équivaut à 20 Dollars et ne représente environ que le quinzième du cours mondial. Comme précisé par le Vice-Premier Ministre chargé de l'Energie, M Viktor Tchernomyrdine, les prix du pétrole russe ne s'aligneront pas immédiatement sur les niveaux mondiaux. Pour l'électricité et le gaz, les responsables russes précisent que les prix resteront réglementés.

France: un taux de croissance de 2,7% en 1993

Selon le rapport annuel du FMI sur l'économie mondiale publié le 16 Septembre, l'économie française devrait connaître en 1993 une croissance de 2,7% et un taux d'inflation de 2,8%. En revanche, le chômage risque de rester au même niveau que cette année, c'est-à-dire 10% de la population active. Le déficit budgétaire ne devrait pas dépasser 2% du PIB en 1992. La Balance des Paiements courants retrouvera son équilibre en 1993, après un léger déficit en 1992. La France, précise le FMI, "est l'un des trois pays d'Europe, avec le Danemark et le Luxembourg, à remplir les critères économiques nécessaires à la mise en oeuvre de l'Union Economique et Monétaire Européenne".

France: les transitaires affichent leur colère

Les transitaires en douanes attendent toujours l'application du plan social qui doit compenser la disparition de leur profession le 1er Janvier 1993. Faute de directives aux relais régionaux du Ministère du Travail, le plan social, signé le 22 Juin dernier, reste pour l'instant totalement inappliqué. Si le gouvernement français tarde à prendre les mesures nécessaires, les transitaires n'excluent pas un nouveau mouvement d'action aux frontières.

Les Etats-Unis octroient une aide de 1,1 milliard de Dollars à la Russie

Le Département de l'Agriculture vient d'annoncer l'octroi à la Russie de 900 millions de Dollars de garanties de crédit pour l'achat de produits agricoles américains et 250 millions de Dollars d'aide alimentaire directe. Les garanties de crédits seront accordées en trois tranches: 100 millions disponibles immédiatement, 500 millions à partir du 1er Octobre et 300 millions à partir du 1er janvier 1993.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc