×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:641 Le 18/11/1999 | Partager



    · France Télécom: Hausse de 9,2% du chiffre d'affaires consolidé
    Le groupe France Télécom annonce avoir réalisé au cours des neuf premiers mois de 1999 un chiffre d'affaires consolidé en hausse de 9,2% (à 129,244 milliards de Francs) par rapport à la même période de l'année précédente. Cette croissance correspond à la très forte progression de la téléphonie mobile dans l'Hexagone, avec Itinéris, dont les produits sont en augmentation de 45,5%. Elle est due aussi au développement des activités à l'international qui enregistrent une croissance de 47,1% de leur chiffre d'affaires, indique France Télécom. Le chiffre d'affaires de la téléphonie fixe marque une progression de 3% par rapport à la même époque de l'année précédente, indique le groupe, précisant qu'en France, cette activité recule de 1,3%. Les produits des mobiles progressent eux de 39,1%.

    · Daewoo Automobile: Progression des ventes
    Les ventes du groupe Daewoo Automobile ont progressé de près de 40% sur l'ensemble des marchés de l'Europe de l'Ouest pendant les neuf premiers mois de 1999, par rapport à la même période de l'année précédente, a indiqué vendredi Daewoo Automobile France. Sur les principaux marchés (Allemagne, Angleterre, Italie, France et Espagne), la moyenne de la progression des ventes en volume est de 31%: +71% en Italie, +52% en Espagne, +31% en France, +5,6% en Angleterre et -38% en Allemagne, précise l'entreprise. En France, Daewoo Automobile France détient désormais 0,57% de parts de marché.

    · LVMH acquiert l'horloger suisse Zenith...
    Le géant français du luxe LVMH a acquis le fabricant suisse de montres Zenith International auprès de son propriétaire Paul Castella. Il a en outre créé une nouvelle branche (montres et joaillerie) en son sein, a-t-il annoncé lundi.

    · ...et la société de vente aux enchères Phillips
    LVMH a acquis la maison d'enchères britannique Phillips, spécialisée dans la vente d'objets d'art, a annoncé hier lundi le géant français du luxe. Le montant de l'acquisition, réalisée par LV Capital, fonds d'investissement de LVMH, n'a pas été révélé, mais selon le Financial Times, qui avait annoncé les négociations fin octobre, il serait de 70 millions de Livres. Phillips, fondée en 1796, est la troisième grande maison de ventes dans le monde, après Sotheby's et Christie's, et a réalisé l'an dernier des ventes de 140 millions de Livres, rappelle LVMH.

    · Accor reprend l'exploitation de 8 hôtels en Allemagne
    Le groupe Accor a annoncé lundi la reprise de l'exploitation de 8 hôtels (1.166 chambres) en Allemagne, jusqu'à présent gérés par Queens Hotels. Ces établissements, appartenant à un groupe d'investisseurs allemands, seront exploités par Accor au travers d'un contrat de location.
    Ces 8 hôtels réalisent un chiffre d'affaires d'environ 50 millions de DM (25,56 millions d'Euros). Six hôtels rejoindront la chaîne Mercure et deux l'enseigne Novotel, après des travaux de rénovation réalisés par Accor. le groupe indique être le numéro un de l'hôtellerie en Allemagne, avec un total de 209 établissements (25.465 chambres), dont 127 dans le segment économique.

    · Pioneer dans le rouge
    Le groupe d'électronique grand-public japonais Pioneer est tombé dans le rouge au premier semestre de l'exercice avec une perte nette consolidée de 1,9 milliard de Yens (17,27 millions d'Euros), après un bénéfice net de 2,9 milliards un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est également en recul, de 3,3% à 275,1 milliards de Yens. Pioneer a expliqué cette baisse par un repli de 4,3% des ventes du groupe à l'étranger "essentiellement due à l'appréciation du Yen face au Dollar et aux principales devises européennes". Si le Yen était resté à son niveau de l'an passé, le chiffre d'affaires à l'export aurait ainsi progressé de 19% au deuxième trimestre de l'exercice par rapport à la période correspondante.

    · Toshiba: Pertes consolidées multipliées par deux
    Le géant japonais de l'électronique Toshiba a annoncé lundi des pertes consolidées multipliées par deux au premier semestre par rapport à la même période de l'année précédente, en raison d'importants coûts de restructuration.
    La perte consolidée a atteint 48,3 milliards de Yens (439 millions d'Euros) sur six mois, contre 23,6 milliards un an plus tôt. Le 26 octobre, Toshiba avait annoncé une perte nette de 46,1 milliards de Yens au niveau de la maison mère contre un résultat négatif de 6,4 milliards l'année d'avant. Toshiba a souffert "de manière significative d'une baisse plus forte que prévu des prix" des semi-conducteurs, a indiqué le groupe.

    · Téléphonie mobile: Mannesman rejette l'offre d'achat de Vodafone
    Le groupe britannique de téléphonie mobile Vodafone Airtouch a pris acte lundi du rejet la veille par le groupe allemand Mannesmann de son offre d'achat, selon un communiqué.
    Le Conseil d'Administration de Vodafone AirTouch note avec regret la décision du conseil de Mannesmann Management Board" annoncée dimanche soir, a indiqué le groupe britannique dans un bref communiqué. Mannesmann avait révélé la veille avoir reçu et "rejeté catégoriquement" une offre qualifiée "d'inamicale" et "d'extrêmement peu attractive" valorisant le groupe allemand à 100 milliards d'Euros.

    Nadia BELKHAYAT (AFP)

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc