×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:483 Le 12/04/1999 | Partager

· Pétrole: Rechute des prix mondiaux
Recul des cours mondiaux du pétrole. Entre autres causes avancées, les craintes sur l'incapacité du Venezuela, membre de l'OPEP, de respecter ses engagements de réduction de production.
Sur l'International Petroleum Exchange (IPE) de Londres, le pétrole Brent pour livraison mai s'échangeait aux alentours de 14,30 Dollars le baril en fin de semaine contre 14,65 le vendredi précédent. Sur le New York Mercantile Exchange (NYMEX), le prix du baril du brut de référence (light sweet crude), toujours pour livraison mai, a terminé la semaine à 15,83 Dollars contre 16,42 précédemment. Cette chute des prix intervient immédiatement après que le Venezuela ait déclaré son incapacité de réduire sa production en raison des tensions sociales et des difficultés économiques du pays lors de sa réunion le 23 mars à Vienne. Le Venezuela, troisième producteur de l'OPEP, s'y était pourtant engagé à hauteur de 125.000 barils par jour.

· Café: Fléchissement
Dans la crainte d'une dévaluation du Peso colombien, le cours du café arabica sur le marché à terme de New York (livraison juillet) a fléchi de 1 cent la livre à 110,10 cents. Dans un souci de ranimer les exportations colombiennes, le ministre colombien des Finances, M. Juan Camilo Restrepo, ainsi que des responsables de la Banque centrale colombienne n'ont pas caché leur souhait de voir leur monnaie s'affaiblir davantage face au Dollar.
Selon un analyste, une telle mesure risque de faire tâche d'huile sur les autres pays producteurs de café. Ces derniers pourraient à leur tour dévaluer leur devise pour devenir plus compétitifs.
Sur le LIFFE, le cours du café Robusta (livraison en mai) s'est également affaibli sur la semaine pour terminer en baisse de 32 Dollars à 1.498 Dollars la tonne, sous la pression de ventes substantielles de producteurs d'Indonésie et de Côte-d'Ivoire.

· Blé en baisse, maïs et soja en hausse
Les cours du blé ont terminé en baisse vendredi sur le marché à terme de Chicago, tandis que ceux du maïs et du complexe du soja ont gagné du terrain après la publication des estimations mensuelles de production du département de l'agriculture (USDA). Les cours du blé ont perdu entre 3 et 3,75 cents et ceux du maïs ont gagné entre 1,25 et 2 cents.

Yousra MAHFOUD (AFP)

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc