×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:232 Le 30/05/1996 | Partager

    M. Camdessus reconduit à la tête du FMI
    Après dix ans passés à la tête du FMI, M. Michel Camdessus, 63 ans, a été reconduit dans ses fonctions.
    Le conseil d'administration du Fonds a en effet approuvé à l'unanimité le renouvellement de son mandat pour cinq autres années. Son mandat actuel arrive à échéance le 17 janvier prochain.
    Selon Le Figaro, le soutien des Etats-Unis a été décisif dans cette décision. Pourtant, au début des années 90, le Trésor américain avait critiqué l'ancien gouverneur de la Banque de France pour avoir conduit avec trop d'indépendance ses premières négociations avec la Russie. En mars dernier, les Etats-Unis le complimentaient pour la conclusion avec Moscou de l'accord d'un second prêt conditionnel de 10,2 milliards de Dollars (1$US=8,80DH).

    Le FAD renfloué à hauteur de 2,6 milliards de Dollars
    Le Fonds Africain de Développement (FAD), organisme de crédit à conditions concessionnelles destinées aux pays les plus pauvres d'Afrique noire, a été reconstitué à hauteur de 2,6 milliards de Dollars (1$US=8,80DH) pour la période 1996-98, a annoncé M. Omar Kabbaj, président de la BAD.
    Plusieurs Etats africains ont déploré la faiblesse de ce montant, rapporte Les Echos. Il est en effet inférieur à celui alloué au sixième FAD (3,4 milliards) d'autant que sur les 2,6 milliards annoncés seul 1,6 provient de nouvelles contributions.
    A l'initiative de la France et du Japon, la création d'un fonds additionnel est à l'étude. Ce projet, qui est "déjà très avancé", sera discuté à Osaka le 21 juin.

    Marché à terme: Amsterdam lance un contrat sur le blé
    Le marché à terme agricole d'Amsterdam lance le 31 mai un contrat à terme sur le blé, basé sur la qualité de blé européen admis à l'intervention, selon Les Echos.
    Il est traité en Marks, avec un montant unitaire équivalent à 125 tonnes. Les points de livraison sont situés en France, en Belgique, en Allemagne, en Hollande et en Grande-Bretagne.
    Par ailleurs, la création d'un marché à terme agricole à Hanovre est à l'étude. Le quotidien français indique que les premières transactions ne devraient pas avoir lieu avant un an.

    Bosnie: 1,8 milliard de Dollars pour la reconstruction en 1996
    Les besoins financiers pour la reconstruction de la Bosnie ont été estimés à 1,8 milliard de Dollars (1$US=8,80DH) pour l'année 1996, soit 5 milliards jusqu'en 1999. Le gouvernement bosniaque et la Banque Mondiale ont identifié 7 projets de reconstruction mobilisant plus de 500 millions de Dollars, a indiqué le vice-président pour l'Europe et l'Asie centrale de l'institution internationale.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]economiste.com
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc