×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:223 Le 28/03/1996 | Partager

    Banque: ABN Amro notée AA
    Le groupe ABN Amro, maison mère de ABM Bank, a bouclé l'exercice 1995 avec un bénéfice net après impôts de 2,6 milliards de Florins (1FH=5,26DH), en augmentation de 14,4% par rapport à 1994. Installé dans 65 pays, ABN Amro a dégagé un total bilan consolidé de 546,5 milliards de Florins. En 1995, le groupe a été noté AA par Standard & Poor's et classé Top A par Moody, des cabinets qui font autorités en matière de rating. La banque a enlevé le titre de "Banque de l'Année" mis en compétition par "International Financing Review", a indiqué la direction.

    Swissair supprime des emplois supplémentaires

    Swissair va supprimer 1.200 emplois supplémentaires.
    La compagnie aérienne avait déjà annoncé en octobre dernier la suppression de 1.600 emplois dans le cadre d'un programme d'économies baptisé Win et visant à améliorer de 500 millions de Francs suisses (1FS=7,30DH) son résultat annuel à partir de 1998.
    Pour recourir le moins possible aux licenciements secs, Swissair propose à ses employés un système de préretraite.

    Air liquide: Hausse du bénéfice 1995

    L'Air Liquide a réalisé en 1995 un bénéfice net part du groupe de 2,66 milliards de Francs (1FF=1,73DH), contre 2,45 milliards en 1994. Son chiffre d'affaires consolidé a progressé, lui, de 1,4% pour s'établir à 31,75 milliards. A taux de change constant, ce pourcentage passe à 5,6%.
    Quant à la marge d'autofinancement, elle représente 17,5% du chiffre d'affaires, soit 5,64 milliards.

    Recherche: Accord NEC-Samsung

    Les groupes nippon NEC et sud-coréen Samsung vont mener des recherches conjointes sur les nouvelles technologies de production de semi-conducteurs, rapporte La Tribune.
    Selon les termes de l'accord passé entre les deux partenaires, Nec va fournir à Samsung des logiciels permettant de comprendre les causes des défauts relevés lors de la fabrication de certains composants.
    De son côté, Samsung fera profiter NEC de l'expérience acquise lors de l'utilisation de ce logiciel, est-il indiqué.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc