×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:220 Le 07/03/1996 | Partager


    Mécanique: L'Asie dope les ventes d'Otis
    Le fabricant d'ascenseurs Otis a clos l'exercice 1995 avec un bénéfice net en hausse de 21% à 2,5 milliards de Francs (1FF=1,73DH) pour un chiffre d'affaires de 26,3 milliards (+14%).
    Selon le président de la société, M. Van Rooy, ces résultats sont le fruit des actions engagées au cours des dix dernières années. Il fait notamment allusion à un investissement de 1,3 milliard de Francs consacré à la constitution de joint-ventures et à des acquisitions en Asie et en Océanie. Ce sont d'ailleurs ces deux marchés qui ont, en plus du développement des services en Europe, profité au groupe qui y réalise 28% de ses ventes.

    Ciments Français est sorti du rouge
    Ciments Français est retourné aux bénéfices en 1995, après trois années de pertes. "Nous sommes sortis de la situation critique", affirme le président d'Italcementi, actionnaire majoritaire des Ciments Français depuis 1992. Le résultat net part du groupe s'est élevé à 275 millions de Francs, contre une perte de 171 millions en 1994 (2,16 milliards depuis 1992).
    En hausse de 23,4%, le résultat d'exploitation s'est établi, lui, à 2,09 milliards, soit 17% du chiffre d'affaires.
    C'est grâce à un recentrage sur les métiers de base, aux efforts de productivité et à une réduction de 10% des frais financiers que Ciments Français a affiché de tels résultats.

    Equipements automobiles: Bosch rachète les freins d'AlliedSignal

    L'équipementier allemand Bosch a repris pour 1,5 milliard de Dollars (1$US=8,60DH) l'activité freinage de l'Américain AlliedSignal (2,1 milliards de Dollars de chiffre d'affaires en 1995). Grâce à cette acquisition, qui lui permet de mettre la main sur 24 sites de fabrication répartis entre l'Europe et l'Amérique, Bosch dispose désormais d'une gamme complète de systèmes de freinage pour automobiles et voitures utilitaires.
    Le groupe allemand était jusqu'ici présent dans les systèmes antiblocage et antipatinage de roues ou des équipements de freinage pour poids lourds, indique la presse française.

    Informatique: Microsoft augmente son budget recherche
    L'éditeur de Logiciels Microsoft devrait consacrer une enveloppe de 1,5 milliard de Dollars (1$US=8,60DH) en 1997 à la recherche-développement, selon son directeur financier. Cette année, la firme américaine a prévu 1 milliard de Dollars contre 850 millions en 1995.
    L'augmentation du budget recherche-développement vise à concevoir de nouveaux produits tournés vers les marchés d'Internet.

    Tourisme: Club Med investit en Tunisie
    Le Club Méditerranée va construire une villa-hôtel à Kairouan qui sera livrée au printemps 1998, a indiqué son PDG Serge Trigano. Le projet coûtera 35 millions de Francs (1FF=1,73DH) et sera financé par des capitaux mixtes franco-tunisiens.
    Le groupe de tourisme français va par ailleurs moderniser son Club Djerba La Douce, sur l'île de Djerba. Cette modernisation, qui sera financée à parité par le Club et des capitaux tunisiens, nécessiterait quelque 100 millions de Francs.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc