×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:196 Le 21/09/1995 | Partager

    Emballage: Changement à la tête de CarnaudMetalbox
    Alors que son groupe prépare sa fusion avec l'Américain Crown Cork, le président du directoire de CarnaudMetalbox (CMB) a démissionné de ses fonctions le 6 septembre.
    Formé à l'école de Procter & Gamble, M. Jürgen Hintz cède ainsi la place au Suédois Tommy Karlsson, immédiatement nommé par le conseil de surveillance du groupe d'emballage.
    Ancien directeur de SKF, numéro un mondial des roulements à billes, le successeur de M. Hintz venait de rejoindre CMB en juin en tant que membre du directoire notamment.

    Nestlé: Baisse du bénéfice net semestriel
    Le groupe agro-alimentaire Nestlé a réalisé au terme du premier semestre un bénéfice net consolidé de 1,118 milliard de Francs suisses (1FS= 7,22DH), en baisse de 11,8% par rapport à la même période de 1994.
    A l'origine de cette régression la bonne tenue de la monnaie helvétique et la flambée des cours du café vert. En dépit de ce résultat, la direction du groupe agro-alimentaire table sur un bénéfice net "pareil" à celui de l'année précédente, "hors gain exceptionnel réalisé sur la cession de Cosmair et autres agents", est-il précisé.
    Pour expliquer ses prévisions, Nestlé indique que son activité doit progresser au deuxième semestre et sa productivité s'améliorer, sachant par ailleurs que les prix des matières premières entament une baisse jugée sensible.

    Air France veut investir le marché des télécoms
    Air France ambitionne de prendre, d'ici à trois ou quatre ans, 5 à 10% du marché des transmissions de données en France, actuellement contrôlé par France Télécom, qui doit faire face à l'arrivée en cours de concurrents.
    "Nous espérons réaliser un chiffre d'affaires compris entre 500 millions et 1 milliard de Francs par an", selon le directeur des télécommunications à Air France.
    Autorisée en février dernier à commercialiser des services à valeur ajoutée, la compagnie aérienne compte se servir de son réseau existant (150 points d'accès en France), utilisé pour ses propres besoins, et mettre en place 30 nouveaux nuds haut débit. Ces derniers seront fournis par l'Américain Stratacom.

    Mercedes: La future Classe A sera fabriquée au Brésil
    Mercedes va investir 600 millions de Marks (1DM= 5,91DH) dans une nouvelle usine au Brésil qui sera consacrée à la fabrication de sa future Classe A, la plus petite voiture de sa gamme.
    Dévoilé le 13 septembre lors du Salon de Francfort, ce projet dote le site, dont le lieu d'implantation n'a pas encore été arrêté, d'une capacité de production de 80.000 unités par an.
    Bien que montées au Brésil, les voitures Classe A, destinées au marché américain, seront exportées à partir de l'usine allemande.
    L'internationalisation du constructeur ne s'arrêtera pas là. Mercedes dit avoir d'autres projets en Corée du Sud, Thaïlande, Malaisie, Indonésie, aux Philippines et au Vietnam.

    Automobile: Volvo dévoile la S4
    Le constructeur suédois Volvo a dévoilé à Francfort sa première berline de gamme moyenne supérieure. Baptisée S4 et développée avec Mitsubishi, elle sera fabriquée aux Pays-Bas sur la même ligne de montage que la Japonaise Carina. D'une capacité de 200.000 unités par an, cette usine appartient à Nedcar, société détenue à égalité par Volvo, Mitsubishi et le gouvernement néerlandais, qui doit s'en dégager d'ici à 1997.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc