×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:154 Le 17/11/1994 | Partager

    G10: Pas de pressions inflationnistes

    Le président de la Bundesbank, qui est en même temps président du Comité des gouverneurs des pays du G10, a indiqué, lors de la dernière réunion mensuelle de la Banque des Règlements Internationaux (BRI), qu'il n'y avait pas de "pressions inflationnistes", au sein du groupe. Il a toutefois insisté sur la nécessité d'observer une politique monétaire vigilante. Les pays membres du G10 sont l'Allemagne, la Belgique, le Canada, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas et la Suède.

    L'Egypte privatise 17 entreprises

    Le gouvernement égyptien à introduit en bourse, le 10 novembre, 10% du capital de 17 entreprises publiques d'une valeur approchant les 2,4 milliards de Francs, selon le ministre égyptien en charge de la Privatisation. L'Egypte se conforme ainsi aux recommandations de la Banque Mondiale. Dans un rapport rendu public en septembre dernier, celle-ci avait insisté sur la nécessité d'accélérer les privatisations afin de "susciter la confiance des entrepreneurs".

    Le japon craint un durcissement des positions américaines

    Les Japonais craignent que l'échec de M. Clinton, après le raz-de-marée républicain aux législatives américaines, n'ait pour conséquence un durcissement de la politique étrangère. "L'Administration Clinton, écrit un quotidien nippon, pourrait choisir de devenir plus inflexible sur les questions commerciales". Un autre quotidien japonais a indiqué qu'il était "plus vraisemblable de penser que les Américains exerceront des pressions plus fortes qu'auparavant sur leurs partenaires dans les négociations commerciales et sur les autres sujets", rapporte Le Figaro.

    Pêche: L'UE propose des prix d'orientation en baisse

    La Commission Européenne a proposé aux Douze des prix d'orientation en baisse pour quelques types de poissons. Ces prix, qui doivent encore être acceptés par les membres de l'Union, entreront en vigueur en 1995. L'exécutif communautaire a ainsi proposé une réduction de 6% pour la roussette, 5% pour le hareng, la sardine et le maquereau espagnol.

    Banque Mondiale: 110 millions de Dollars pour l'environnement russe

    La Banque Mondiale va accorder à la Russie un prêt de 110 millions de Dollars (1 US$ = 8,70 DH) assorti d'une période de grâce de 5 ans pour le service de la dette. Cette enveloppe est destinée à financer un programme national pour l'environnement.

    Pour sa part, le gouvernement russe apportera 9,8 millions de Dollars auxquels viendront s'ajouter 75 millions financés par des entreprises et des banques russes.

    Dans le cadre de ce programme, qui nécessitera donc 194,8 millions de Dollars, la création d'une agence nationale de lutte contre la pollution est prévue.

    OCDE: Les perspectives de croissance revues en hausse

    Les pays de l'OCDE devraient enregistrer une croissance de 2,7% cette année et de 2,9% en 1995 et 1996. En juillet dernier, les experts de l'Organisation tablaient sur une hausse de PIB légèrement inférieure, soit 2,6%.

    Ces experts ont expliqué que la hausse "marginale" résultait de la reprise en Europe continentale.

    Une reprise qui progresse à un rythme un peu plu soutenu que prévu, surtout en Allemagne et en France, ont-ils précisé.

    En revanche, le Japon est le seul pays de l'OCDE "à la traîne en matière de croissance, en raison de la hausse du Yen en essentiellement.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc