×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:143 Le 01/09/1994 | Partager

    Marchés publics : Reprise des négociations Japon/Etats-Unis

    Les négociations entre Américains et Japonais sur l'ouverture des marchés publics doivent reprendre à Los Angeles le 7 septembre, a indiqué un responsable du Ministère japonais des Affaires étrangères.

    Les discussions auront lieu à un niveau ministériel. Les participants aux négociations seront en effet le vice-ministre nippon des Affaires étrangères et le représentant adjoint américain au Commerce.

    Les deux parties auront jusqu'à la fin du mois pour trouver une issue à leur différend commercial.

    Les Etats-Unis ont en effet fixé le 30 septembre comme date butoir pour décider d'éventuelles représailles commerciales à l'encontre du Japon.

    L'UE rétablit les droits de douane sur des produits asiatiques

    La Commission européenne a rétabli à compter du 26 août 1994 les droits de douane sur les importations de certains biens en provenance d'Asie, selon le journal officiel de l'Union européenne.

    Il s'agit notamment des chaussures à dessus en cuir, d'appareils de radiodiffusion, de radiotéléphonie et de radiotélégraphie d'origine indonésienne et de récepteurs de télévision en provenance de Malaisie et de Chine.

    L'Union européenne accordent normalement aux pays en développement des préférences tarifaires pour ces produits mais dans la limite d'un plafond. Celui fixé pour le deuxième trimestre ayant déjà été dépassé, la Commission a donc décidé de dresser ses barrières.

    Solde commercial allemand :+31% en juin

    La balance commerciale allemande a dégagé en juin un excédent (provisoire) de 8,4 milliards de Marks (1DM = 9,73DH) contre 6,4 milliards en mai, a indiqué l'Office fédéral des Statistiques. Sur les six premiers mois de l'année, le surplus commercial est ressorti à 35,9 milliards. Les exportations se sont établies à 333,9 milliards de Marks et les importations à près de 298 milliards.

    En revanche, le solde de la balance des opérations courantes à fin juin est négatif de 16,9 milliards.

    Un rapport parlementaire conteste la fiabilité des statistiques des échanges de l'UE

    La fiabilité du mode de comptabilisation des échanges intracommunautaires, Intrastat, en vigueur depuis un an et demi, est contestée. Contrairement au directeur français des Douanes qui estime que les chiffres du commerce extérieur "sont fiables à 99%", un député RPR estime qu'Intrastat "présente des dysfonctionnements". Dans un rapport qu'il a présenté au nom de la délégation de l'Assemblée nationale pour l'Union européenne, il est indiqué que "le Centre français du commerce extérieur (CFCE) évalue entre 3 et 5% la perte d'informations engendrée par le nouveau système".

    Hormis les difficultés de mise en route de ce système et le retard dans la transmission des déclarations, la "véritable cause reste la sous-déclaration de TVA".

    Etats-Unis : Baisse des ventes de biens durables en juillet

    Les commandes de biens durables ont baissé de 4,2% en juillet aux Etats-Unis, selon le Département du Commerce. Il s'agit de la plus forte baisse mensuelle depuis deux ans et demi. Les analystes tablaient sur une augmentation de 0,1 à 0,3%. Au cours des mois de mai et juin, ces commandes avaient progressé respectivement de 1,4 et 1,2%. Le gouvernement lie cette chute à "la fermeture traditionnelle pendant l'été des chaînes d'assemblage des constructeurs automobiles afin de préparer la production de leurs nouveaux modèles".

    De nombreux économistes estiment qu'il est encore trop tôt pour savoir s'il s'agit d'un ralentissement de l'activité ou d'une conséquence de la politique restrictive menée par la Réserve fédérale.

    Le Portugal privatise la Sidérurgie Nationale

    Les trois entreprises qui forment la Sidérurgie Nationale portugaise seront privatisées en deux phases et par concours public. Aucune date n'a été encore retenue mais il est fort probable, avance la presse étrangère, qu'elle ait lieu avant la fin de l'année.

    Dans un premier temps donc, des lots indivisibles d'actions de chacune des trois entités seront aliénés. La seconde phase consistera dans l'offre de 10% des actions de chaque société aux employés, petits souscripteurs et émigrants.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc