×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:22 Le 26/03/1992 | Partager

·Gillette renonce à Wilkinson
Gillette, le numéro un mondial des produits de rasage qui réalise un chiffre d'affaires de 25 milliards de francs, va renoncer à ses vues sur son ex-concurrent Wilkinson dont il s'était rapproché voici deux ans en prenant une participation dans la société Eemland Holding, détentrice de la marque.
Pour mettre le marché français du rasoir à l'abri des convoitises de Gillette, les autorités françaises ont clairement exprimé leur désaccord sur ce rapprochement.
Le Ministre de l'Economie et des Finances, M. Pierre Bérégovoy, a, en effet, signé un arrêté demandant au prioritaire de Wilkinson, la Société Eemland, de céder sa marque à un distributeur indépendant et à Gillette "de ne plus s'intéresser, même indirectement, à la distribution de Wilkinson en France".
En prenant cette décision, les pouvoirs publics français ont mis fin à un dossier ouvert depuis déjà deux ans, lorsque le géant américain qui représente plus de 50% du mondial, comptait renforcer sa position en phagocytant son concurrent.

. Sema Group et Sun Microsystems s'allient
Le groupe franco-britannique de services informatiques, Sema Group, qui réalise plus de 4 milliards de Francs de chiffres d'affaires, et la filiale française du groupe Sun Microsystems, constructeur d'ordinateur spécialisé dans les stations de travail et les serveurs ont signé un accord dans le domaine du génie logiciel appliqué aux programmes de gestion.

· Pfizer se plaint du niveau des prix français
Les laboratoires américains Pfizer dénoncent la politique du gouvernement français qui les contraint à pratiquer des prix bas. La filiale française réclame en fait "la possibilité de commercialiser ses nouveaux produits dans un cadre de prix européens".

·BBC: des échos de réforme
D'après un rapport confidentiel, la BBC pourrait supprimer 10.000 emplois sur un effectif total de 23.000 personnes d'ici à cinq ans.
La direction de la BBC doit en effet examiner, au printemps, les avis des groupes de travail avant d'annoncer publiquement son plan de restructuration. Celui-ci se traduira non seulement par les réductions de personnel (tendance entamée depuis 1987 lorsque la BBC avait supprimé 3.000 emplois) mais par la suppression de Radio 5 également. Les émissions de sports de cette radio seraient éventuellement transférées, en partie, à Radio 2.
Pour la télévision, la direction de la BBC prévoit aussi des économies. Pour cela, elle compterait faire de plus en plus appel aux producteurs indépendants.
L'objectif de cette ouverture est de parvenir à faire réaliser 25% de la production par des indépendants; le quota actuel étant de 15%.
Cette restructuration est d'autant plus importante que la télévision publique britannique dispose de ressources financières limitées et qu'elle est en train de perdre de son audience au profit de la troisième chaîne ITV et du réseau satellite BSkyB.

· Douze opérateurs de télécommunications s'allient
Pour fournir en commun des services de communication aux principaux centres financiers du monde, ces opérateurs, dont France Télécom, vont constituer une société commune dénommée FNA (Financial Network Asso-ciation).Les services en question seront délivrés sur une base unique et sous une marque commune.

· Olivetti prévoit de construire un ordinateur utilisant le processeur RISC de Digital.
D'ici la fin de l'année, Olivetti va produire un prototype d'ordinateur utilisant le nouveau processeur RISC du constructeur américain Digital Equipment Corp.

· Citibank rassemble ses activités de gestion de portefeuille
Citibank Global Asset Management, qui emploiera plus de 700 personnes et gérera pour plus de 55 milliards d'actifs, est la filiale dans laquelle Citibank entend centraliser l'ensemble de ses activités de gestion de portefeuille aux Etats-Unis et dans le monde.
· Peugeot investi 350 millions de Dollars en Turquie
Peugeot projette de construire une usine, dans la région minière de Zonguldak, pour la production de Peugeot 405 et de Citroën XZ destinées aux marchés proche-oriental et centre-asiatique.
Cette usine, qui permettra de créer quelques 15.000 emplois, produira annuellement 40.000 véhicules au départ et 100.000 d'ici à cinq ans.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc