×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:70 Le 11/03/1993 | Partager

    Le Club Méditerranée repense ses méthodes de vente

    Le Club Méditerranée a décidé de négocier avec ses clients le prix de ses prestations, changeant ainsi ses méthodes de ventes.

    Le système a été mis en place en France et pourrait être éventuellement étendu au reste de l'Europe.

    C'est grâce à des accords signés entre le Club et les transporteurs aériens et via un nouveau système informatique permettant une adéquation plus immédiate entre l'offre et la demande, que ce système a été rendu possible.

    Si, par exemple, un client décide de partir en milieu de semaine, il pourra bénéficier de remises variant entre 5 et 10%, qui seront répercutées sur le prix de vente ou sous forme de prestations supplémentaires gratuites sur place.

    Alitalia réduit ses pertes

    La compagnie italienne Alitalia a clos son exercice 1992 sur une perte de 16,8 milliards de Lires contre 43,7 milliards au cours de l'année précédente. En progression de 17%,1echiffre d'affaires a atteint 5.541 milliards de Lires.

    Cette hausse découle d'une amélioration de la productivité de 17%,de l'ouverture de nouvelles escales (Séville, Bogota, Séoul...) et à l'arrivée de nouveaux appareils, dix-sept au total.

    Luxe: Louis Vuitton rachète Christian Lacroix

    Louis Vuitton filiale de LVMH spécialisée dans la maroquinerie, a acheté 100% de la maison de couture Christian Lacroix au Bon Marché une autre société du holding LVMH. Le prix de la transaction s'élève à 80 millions de Francs. La maison de couture, dont la création remonte à 1987, réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 130 millions de Francs mais reste toujours déficitaire.

    La nébuleuse LVMH souhaite que ce rapprochement permette à Christian Lacroix de retourner aux bénéfices plus rapidement.

    Automobile: Aggravation des pertes de Saab

    Le suédois Saab Automobile a enregistré en 1992 des pertes de l'ordre de 2,68 milliards de Couronnes, contre un déficit de 2,24 milliards sur l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires a baissé de 2% à 14,69 milliards. Sur l'ensemble de l'année 1992, Saab a vendu 86.000 voitures, soit 700 de moins qu'en 1991.

    Emballage: Carnaud Metalbox pousse ses pions en Malaisie

    Après avoir racheté la société américaine Anchor Hocking en octobre dernier et s'être récemment implanté en Hongrie, le leader européen de l'emballage, Carnaud-Metalbox, se tourne maintenant vers l'Asie.

    "On y a déjà un pied, et c'est là que nous voulons nous renforcer massivement", indique le PDG de CarnaudMetalbox. Déjà présent en Malaisie à travers sa filiale Carnaud-Metalbox Asia cotée à la Bourse de Singapour, la firme vient d'acquérir le numéro Un malaisien de l'emballage.

    Composée de trois sociétés spécialisées dans les boîtes de conserves (Metal Box Malaysia), la boîte-boisson (Malaysian Can Company) et l'emballage plastique (Plasticon), le groupe nouvellement racheté, réalise un volume d'affaires dépassant les 400 millions de Francs.

    Roulement: SKF s'est enfoncé dans le rouge

    SKF, groupe suédois spécialisé dans les roulements à billes et les aciers spéciaux, a affiché un déficit de 1,8 milliard de Couronnes suédoises, multipliant par neuf ses pertes cumulées.

    Selon un communiqué du groupe, ces pertes intègrent une provision de 1,1 milliard de Couronnes destinée au financement d'un plan de restructuration. Celui-ci prévoit notamment 5.000 suppressions d'emplois cette année.

    Depuis 1990, quelque 10.000 salariés, dont près d'un millier en France, sont déjà partis.

    Il y a un an à peine, SKF pensait que ce dégraissage serait suffisant pour lui permettre de redresser la situation.

    Air France: Aucun licenciement pour 1993

    Lors d'un comité central d'entreprise, la direction d'Air France a précisé qu'elle ne procéderait à aucun licenciement cette année.

    Parmi les 1.000 suppressions d'emplois prévues, 500 devraient constituer des départs naturels et 500 des départs volontaires.

    Le groupe prévoit par ailleurs de transférer vers sa filiale Air Inter des employés au sol basés en Corse, à Bordeaux et à Toulouse.

    Rien n'est encore définitif, ces mesures devant encore faire l'objet de prochaines discussions.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc