×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

En bref

Par L'Economiste | Edition N°:65 Le 04/02/1993 | Partager

Liquidation du fabricant de raquettes de tennis Donnay

Donnay Industrie, fabricant belge de raquettes de tennis et fournisseur exclusif de l'ex-champion suédois Bjorn Borg, va être mis en liquidation judiciaire. Rachetée en Juin 1991 par le groupe italien Carbon Valley, l'entreprise accumulait des pertes continues depuis sa faillite en 1988. Son passif cumulé excède les 15 millions de Francs.

KLM, SAS, Swissair et Austrian Airlines cherchent à coopérer

Les compagnies aériennes hollandaise KLM, scandinave SAS, Swissair et Austrian Airlines ont publié un communiqué commun annonçant leur "éventuelle coopération". Les modalités que pourrait revêtir l'opération sont inconnues. Selon la presse étrangère, ces sociétés formeraient "un pôle équilibré", puisque leurs importances respectives sont assez proches, surtout en ce qui concerne Swissair, SAS et Austrian. Celles-ci coopèrent déjà au sein de "l'european quality alliance".

Nette amélioration de Compaq en 1992

Compaq, constructeur américain de micro-ordinateurs, a dégagé en 1992 un résultat net de 213 millions Dollars, en hausse de 62,3% comparativement à 1991, pour un chiffre d'affaires en progression de 25,3% à 4 milliards. Ces résultats sont à relativiser puisqu'en 1991 la firme avait clos son exercice sur une baisse de 9% de ses ventes et de 71% de son bénéfice net.

Aggravation des pertes de Carterpillar en 1992

Le leader mondial des matériels de travaux publics Carterpillar a affiché une perte de 2,44 milliards de Dollars en 1992, ses ventes étant restées stables à près de 10,2 milliards.

Cette contre-performance résulte, selon le groupe, de l'atonie de l'économie mondiale, des pertes enregistrées au Brésil et de la constitution d'une provision de 2,22 milliards de Dollars destinée à "l'absorption du coût de modification des règles comptables américaines en matière de retraite des salariés".

Paribas sort du rouge en 1992

Après des pertes de 184 milliards de Francs en 1991, la banque française Paribas a renoué avec les bénéfices l'an dernier. Selon les chiffres provisoires rendus publics Vendredi 29 Janvier, le groupe a dégagé un résultat net global de 2,1 milliards de Francs après déduction des intérêts minoritaires. Le bénéfice net consolidé part du groupe a atteint 900 millions de Francs.

Pioneer prend le contrôle de son distributeur exclusif en France

Pioneer Electronic, fabricant japonais de matériel audio, a racheté 66% de son distributeur exclusif depuis 1973, la société Musique Diffusion de France (MDF).

Le montant de la transaction n'a pas été révélé. Rebaptisée Pioneer Setton SA et dotée d'un capital de 18 milliards de Francs, la nouvelle structure débutera ses activités au cours de ce mois. M. Jack Setton. qui garde 34% de la société, en restera le PDG . Cette opération, explique Pioneer, a pour but de renforcer "la compétitivité (du groupe) dans le marché intégré de la Communauté européenne". Près de 26,5% des revenus du fabricant japonais sont réalisés en Europe.

Nestlé améliore son chiffre d'affaires en 1992

Le chiffre d'affaires consolidé de Nestlé a atteint, en 1992, 54,5 milliards de Francs suisses, en hausse de 7,9% par rapport à 1991. Cette progression relève de la "bonne marche", selon l'expression du groupe suisse, de l'activité dans la plupart des pays où il est implanté, à l'exception du Brésil. Si la crise économique ne s'aggrave pas davantage et si les taux de change par rapport à la monnaie helvétique ne varient pas dans de trop grandes proportions, Nestlé table sur la poursuite de cette croissance en 1993.

Nec abandonne la fabrication de magnétoscopes

Nec Homes Electronics, la branche électronique grand public du japonais Nec, ne fabriquera plus de magnétoscopes. Elle continuera néanmoins à s'approvisionner auprès de Sanyo Electric pour leur commercialisation.

Avant de mettre ces magnétoscopes sur le marché, Nec y apposera son label. Près de 10.000 unités par mois sont ainsi concernées.

Mercédés va enrichir sa gamme

En raison des modifications que connaît le marché automobile, le constructeur automobile allemand Mercesdes-Benz AG aurait décidé d'élargir sa gamme en lançant un véhicule "de loisirs tout-terrain" et une petite voiture urbaine, selon Helmut Werner, le futur président du directoire de la société.

En 1992, le constructeur a réalisé un chiffre d'affaires de 66 milliards de Marks contre 67,1 un an plus tôt.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc