Dossiers

Emploi et Carrière
Le DRH de la semaine
Imane Slaoui de Sopriam

Par | Edition N°:3401 Le 09/11/2010 | Partager

Chaque semaine, L’Economiste rencontre des DRH issus de divers secteurs. L’objectif de cet exercice est d’approcher la stratégie de l’entreprise du point de vue recrutement, formation, gestion des carrières...Depuis sa création en 1977, Sopriam, filiale du groupe ONA, est l’importateur et le distributeur exclusif des marques Peugeot et Citroën au Maroc. Ses activités principales sont la vente de voitures et de pièces de rechange ainsi que l’entretien et la réparation des véhicules. Première entreprise du secteur certifiée Iso 9001 (version 2000), Sopriam est impliquée dans la formation professionnelle et la mise à niveau du secteur.Le groupe compte aujourd’hui un effectif de 417 personnes. Il est présent au Maroc avec deux succursales et quatre points de vente à Casablanca, une filiale à Rabat, une succursale à Fès, une à Marrakech et un point de vente à Kénitra.L’entreprise compte renforcer ses équipes et élargir son réseau en ouvrant de nouvelles succursales dans différentes villes du Royaume. - L’Economiste: Quels sont les axes stratégiques de votre politique RH?- Imane Slaoui: Notre première priorité est la satisfaction du client interne. Nous œuvrons pour le développement des compétences à travers un plan de formation adapté aux besoins, et un renforcement de la culture d’entreprise. La consolidation de la professionnalisation de nos équipes et le développement de la culture de la performance et de l’amélioration continue sont également parmi nos priorités stratégiques. Les hommes sont au cœur de notre politique RH. Leur développement est notre souci majeur, puisque ce sont eux qui font de Sopriam une entreprise de renommée dans le secteur automobile. Nous visons principalement la valorisation de nos hommes et femmes via une organisation favorisant la responsabilisation et l’autonomie, un encadrement de proximité renforcé, un dialogue social de qualité et une plus grande professionnalisation à travers le développement des compétences avec 4 jours/homme de formation par an (4 JHF/an), et 80% des effectifs formés. Par ailleurs, nous avons un processus de management décentralisé, avec deux directions commerciales, une direction pièces et services, cinq succursales à Casablanca, une à Fès, à Marrakech et à Kénitra et une filiale à Rabat et nous prévoyons de nouvelles ouvertures. - Quels sont les principaux métiers que vous proposez aux jeunes diplômés? - La vente des biens et services est notre principale activité. Nous essayons donc d’aider nos jeunes diplômés en leur proposant des postes évolutifs principalement dans le commercial et le service après vente. Nous proposons des postes de conseillers commerciaux pour la vente de véhicules neufs, des postes de conseillers clientèle pour nos services après vente, ainsi que des postes dans les métiers de réparation automobile pour tous les diplômés des centres de formation professionnelle. Nous offrons également aux jeunes étudiants des centres de formation professionnelle la possibilité d’effectuer des stages alternés d’une durée de 2 ans au sein de notre organisation, ce qui leur permet d’accéder plus facilement au marché de l’emploi. - Quels types de profils cherchez-vous? - Il est vrai que nous visons principalement des profils commerciaux et techniques, mais nous essayons dans la mesure du possible de donner une chance à tous. Aujourd’hui, nous avons des besoins à tous les niveaux: commerciaux, techniciens, cadres administratifs et responsables de points de vente. Pour ce qui est de nos exigences, au-delà de la formation de base, notre intérêt porte sur la personnalité du candidat, son charisme et sa pro-activité.- Formez-vous votre personnel avant le lancement d’un nouveau modèle de voiture? - Former le personnel, surtout le commercial, est une obligation avant tout lancement de nouveaux produits. Nous ne pouvons nous permettre d’exposer un véhicule à nos clients sans que le conseiller commercial ne soit en mesure de donner toutes les explications et répondre à toutes leurs interrogations. Ce sont les chefs de produits qui assurent la formation des conseillers commerciaux. - Quelles sont les possibilités d’évolution en interne?- L’évolution interne à Sopriam est possible et très encouragée. Nous favorisons les candidatures internes pour tout poste à pourvoir au sein de l’entreprise, ce qui nous permet de capitaliser sur nos compétences internes. Nous avons plusieurs exemples d’évolution interne: des ouvriers qui ont évolué vers des postes de responsabilité comme les chefs d’ateliers (cadres). Plus intéressant encore, nous avons actuellement des directeurs qui ont débuté comme chefs de ventes et qui, grâce à leurs compétences et leur implication, ont pu évoluer au sein de la structure. De plus, notre stratégie de développement offre des opportunités intéressantes d’évolution à nos collaborateurs.- Vous êtes certifié ISO 9001(2000) depuis 2003. Quel impact sur votre politique RH?- Grâce à cette certification, nous avons pu mettre à jour un certain nombre de procédures régissant notre quotidien au sein de Sopriam. Nous avons mis en place une démarche qualité qui nous a permis de suivre un cahier des charges déterminé et de définir des objectifs annuels, dont nous évaluons la réalisation. Cette évaluation nous permet de détecter les lacunes et de porter les actions de correction et d’amélioration. A travers cette démarche qualité, nous avons pu suivre de plus près l’efficacité de notre processus RH, de mesurer sa performance, afin d’assurer son amélioration continue et de veiller ainsi à la satisfaction du client interne.- L’Etat a mis en place un dispositif d’aide directe à la formation à plusieurs niveaux (initiale, à l’embauche et continue) pour le secteur de l’automobile. Quelles seront les conséquences pour Sopriam?- Ce dispositif est en effet très encourageant pour le secteur automobile et les autres secteurs concernés, à savoir l’offshoring, l’aéronautique et l’électronique. Une première présentation de ce dispositif d’aide à la formation nous a été faite par l’Anapec. Nous souhaitons le mettre à profits à partir de 2011, spécialement pour les nouvelles recrues afin de les rendre rapidement opérationnelles. A noter que nous disposons également d’un centre de formation technique propre à l’entreprise, animé par des experts qui assurent la mise à niveau des apprentis. Ces formateurs sont régulièrement formés par le constructeur, PSA Peugeot Citroën.


Parcours

DE la médecine au management, la responsable des ressources humaines de Sopriam, Imane Slaoui, a un parcours assez atypique. Docteur en médecine et spécialiste en médecine du travail, elle a changé d’orientation pour se diriger vers la gestion des organismes avec un master en management des entreprises à l’IAE de Poitiers.Elle a assuré la fonction de conseillère du ministre des Habous et Affaires islamiques en bioéthique et couverture médicale depuis 2003, avant d’intégrer le groupe ONA en 2006 en tant que responsable santé et sécurité au travail. C’est en mars dernier qu’elle a rejoint Sopriam en tant que DRH du groupe.Propos recueillis par Intissar BENCHEKROUN

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc