×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi et Carrière
Fonds «Innovation TIC»
Quatre projets retenus

Par L'Economiste | Edition N°:3328 Le 27/07/2010 | Partager

. Une enveloppe de 5,6 millions de DH. Télécommunications et économie d’énergie… les secteurs 5,6 millions de DH, c’est le montant des crédits cumulés accordés cette année par le fonds «Innovation TIC» à quatre entreprises. Un montant qui viendra couvrir partiellement le financement de projets innovants dans le secteur des technologies d’information et de communication (TIC) s’élevant à 12 millions de DH. Ce fonds de soutien à l’innovation dans le secteur des TIC a été mis en place dans le cadre de la stratégie de l’Etat visant l’appui et la promotion des sociétés du secteur à travers le contrat-progrès 2006-2012 signé entre l’Etat et la Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI). L’objectif de ce fonds est de faire de ce secteur une source de productivité et de valeur ajoutée pour les autres filières économiques et pour l’administration publique. Il s’agit aussi de le positionner dans une dimension internationale. Doté de 100 millions de DH, le fonds vient combler un vide en matière de financement de l’innovation. Les projets novateurs se caractérisant par le risque et l’incertitude, le financement ne peut se faire par crédit bancaire. D’où l’intervention de l’Etat à travers la Caisse centrale de garantie (CCG) pour une prise de risque avec l’entreprise. Sur le plan opérationnel, le fonds permet le financement direct par la CCG des projets innovants avec un plafond de 50% du budget d’investissement dans la limite de 2 millions de DH par entreprise et par projet. Le crédit est consenti à un taux d’intérêt de 2% l’an et remboursable sur une durée de 6 ans avec 3 ans de différé au maximum.Jusqu’ici, quatre dossiers en été présentés à la CCG et ont reçu le financement du fonds. Trois entreprises interviennent dans le secteur des télécommunications, la quatrième est une société des TIC spécialisée dans le domaine de l’économie d’énergie. Ainsi, l’entreprise Urbasoft développant une solution de géo-localisation multifonctionnelle qui couvre les transports terrestre et maritime, a bénéficié pour ce projet de 2 millions de DH d’un financement de 50% remboursable aux conditions précitées ci-dessus. Le projet, selon son directeur Chamseddine Ould Sidi Baba, permettra à l’entreprise de mieux se positionner à l’international. L’ambition est de prendre des parts de marché à l’Afrique du Sud, leader sur le marché africain de géo-localisation.F.Z.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc