×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi et Carrière
Echos d’ailleurs

Par L'Economiste | Edition N°:3121 Le 05/10/2009 | Partager

. France: L’année universitaire allongée d’un mois pour certaines filièresNicolas Sarkozy a annoncé lors de son discours sur la jeunesse, mardi 29 septembre, une série de mesures concernant les jeunes. Ce plan prévoit entre autres que l’année universitaire soit allongée d’un mois pour « toutes les filières qui le nécessitent, les universités portent à 10 mois la durée annuelle des formations«. Cette mesure s’accompagne d’un mois de bourse supplémentaire pour les étudiants de milieu modeste. Pour le chef de l’Etat, «il n’y a aucune raison que l’année universitaire soit si courte.« Ce plan en faveur de la jeunesse devrait coûter environ 500 millions d’euros. . Le chômage s’aggrave en Afrique La crise économique et financière mondiale aggrave profondément le chômage sur le continent africain, ont annoncé des experts au cours d'une réunion de l'Union Africaine (UA) tenue la semaine dernière. Au cours de l'ouverture de la 7e session de la Commission du travail et des affaires sociales de l'UA, qui rassemble ministres, employeurs et syndicalistes des 53 Etats membres, les intervenants ont insisté sur les graves conséquences de la crise sur le marché de l'emploi et la nécessité de trouver des stratégies africaines communes de lutte. «L'Afrique, déjà confrontée au défi du chômage, devrait voir le nombre de chômeurs augmenter de 4 millions de personnes à cause de la crise mondiale, ce qui aggrave une situation déjà très mauvaise«, a souligné Adrienne Diop, Commissaire au développement humain de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao). «La vulnérabilité de l'Afrique à chaque crise mondiale qui se déclenche appelle à des actions concertées et une révision de nos politiques«, a-t-elle ajouté. A l'échelle mondiale, le nombre de chômeurs «pourrait atteindre entre 219 et 241 millions de personnes, le plus haut niveau jamais enregistré«, a souligné Charles Dan, directeur du Bureau international du travail (BIT) pour l'Afrique. Déjà touchée par les crises alimentaires, la flambée des prix des carburants et le changement climatique, l'Afrique voit sa croissance économique chuter «à 1,8% pour 2009, et 4,1% pour 2010 selon le FMI, bien en deçà des 5,2% de 2008 ou des 6,2% de 2007«, a-t-il ajouté. Autre problème: la baisse des transferts de fonds des Africains travaillant à l'étranger, notamment dans les pays développés, alors que ce flux financier est loin d'être négligeable: «Les estimations de 2007 étaient de 19 milliards de dollars, soit 2,5% du PNB de la région. Ce chiffre représente l'équivalent de l'aide publique au développement reçue en Afrique subsaharienne«, indique le rapport. . USA: Ralentissement du rythme des suppressions d’emploi Le secteur privé a encore détruit 254.000 emplois aux Etats-Unis en septembre, mais le rythme des suppressions de postes «diminue clairement«, selon une étude du cabinet de ressources humaines ADP publiée la semaine dernière. Les résultats de l'enquête ADP sont biens moins bons que ne l'espéraient les analystes, qui tablaient en moyenne sur 240.000 licenciements secs, certains même sur 200.000. Ils montrent cependant une amélioration par rapport au mois d'août, où le nombre d'emplois supprimés dans le secteur privé s'élevait à 277.000, un chiffre révisé à la baisse par rapport à l'estimation précédente (298.000). «La baisse de l'emploi au mois de septembre est la plus faible depuis juillet 2008« et les «pertes d'emplois diminuent clairement«, note ADP. «L'emploi, qui généralement suit avec retard l'activité économique globale, devrait encore baisser pendant plusieurs mois, bien qu'à un rythme plus faible«, avertit cependant le cabinet.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc