×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi & Carrière
Un institut privé de droit et de gestion

Par L'Economiste | Edition N°:2363 Le 18/09/2006 | Partager

. Master, licences et MBA dans le cursusDu nouveau dans l’enseignement supérieur privé. L’Institut international de droit et de gestion vient d’ouvrir à Casablanca. Il cible la formation de cadres de haut niveau dans les domaines du droit des affaires et du management. Fondé par Hassania Cherkaoui, docteur d’Etat en droit et professeur à la Faculté de droit de Casablanca, cet institut propose l’enseignement de modules en tronc commun. Juristes comme gestionnaires auront droit à des formations en comptabilité, gestion financière, droit des affaires et marketing. Objectif: avoir une formation complète dans les deux systèmes juridiques Common law et Civil law. Le pôle droit formera des juristes managers maîtrisant à la fois le droit marocain et les systèmes juridiques européen et anglo-américain. Le pôle management propose la formation de cadres «généralistes» avec une forte spécialisation en finance, marketing et commerce international. L’institut assurera une formation initiale aux bacheliers et une formation continue aux cadres. La durée des études est de trois années pour l’obtention d’une licence en droit ou en gestion et deux pour l’obtention d’un master dans les spécialités de droit. Au niveau de la gestion, deux masters sont prévus dans le cursus: gestion des affaires et marketing et communication. Quant au MBA, il cible les managers de haut niveau. Sa préparation est étalée sur 18 mois et se déroule en alternance Ecole/entreprise. . Négociation de partenariatsLa formation discernée par cet institut est conforme à l’architecture pédagogique internationale (LMD). L’enseignement est trilingue: arabe, français et anglais. Et se base sur l’approche par compétence. Côté encadrement, l’Institut compte recourir à des professeurs marocains et étrangers. Des projets d’accords sont en cours avec des professeurs américains (Harvard University et du Washington College of Law), français (Bordeaux-Montesquieu), anglais (Brunel University), dans l’attente d’un partenariat avec ces universités. Des négociations de partenariats académique sont également en cours avec les universités Montesquieu Bordeaux IV France et Tulane University New Orleans (USA). Mais ils ne peuvent être effectifs qu’après la sortie de la première promotion de l’établissement. Le but étant une assistance à la fois pédagogique et logistique: le détachement des professeurs, le transfert des supports pédagogiques et la formation des formateurs. K. M.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc