×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & Carrière
Trois questions à Benito Cazal, directeur général d’Indo Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:2145 Le 07/11/2005 | Partager

Société créée en 1937 et spécialisée dans la fabrication de verres ophtalmiques, Indo réalise un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dirhams, dont 27% issus de son activité à l’international.- L’Economiste: Quelles sont les procédures budgétaires de votre filiale?- Benito Cazal: La réalisation des budgets est somme toute classique chez Indo. La société se doit être extrêmement stricte dans les dates et les procédures de cet exercice financier, entre autres, car elle est cotée en Bourse. Non que l’information budgétaire soit publique, mais la réalisation fine et organisée des budgets est la base de toute gestion moderne et indispensable par la suite pour la clarté et la qualité des informations publiées tous les trimestres à l’attention des actionnaires et investisseurs.- Le processus est-il délimité dans le temps?- Le calendrier budgétaire est lancé fin juillet par le département des Finances. Ce calendrier est détaillé par département, site de production et filiale, avec un responsable nommé pour chaque unité et une date butoir assignée à chaque volet et à chaque étape de la réalisation du budget. Puis, au mois de septembre, ont lieu les estimations des ventes de clôture d’année, des besoins d’investissements, coûts de production… En octobre, présentation détaillée des budgets (vente, communication, publicité, investissements…). Quant au mois de novembre, il est consacré à la préparation et présentation d’une première mouture des comptes d’exploitation, du budget de trésorerie…- Quels sont les éléments qui influent sur les choix budgétaires?- Au niveau de chaque unité, notamment opérationnelle, le responsable, aidé par ses équipes, définit avec sa hiérarchie les grandes lignes qui intègrent un certain nombre d’éléments. Tout d’abord, les résultats de l’année en cours et leurs tendances, les facteurs exogènes (concurrence, évolution des tendances de consommation, facteurs politiques…), les facteurs internes de l’entreprise (évolution de la productivité, innovations technologiques…), les objectifs généraux de l’entreprise. Et enfin, la stratégie globale de l’entreprise et les différentes politiques en vigueur dans chaque domaine (qualité, recherche, développement…).Propos recueillis par Rachid Hallaouy

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc