×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi & Carrière
Recrutements de cadres: Signes d'optimisme en France

Par L'Economiste | Edition N°:1725 Le 15/03/2004 | Partager

. La baisse des recrutements de jeunes diplômés devrait cesser . L'embauche de cadres confirmés serait majoritaireLes entreprises françaises devraient recruter cette année entre 129.000 et 142.000 cadres, soit 0 à 5% de moins qu'en 2003, selon une enquête réalisée par l'Apec auprès d'un panel d'entreprises et publiée jeudi 11 mars. En 2003 et 2002, il avait baissé de 10 et 16% respectivement. Le marché de l'emploi des cadres pourrait reprendre des couleurs à la fin du second semestre, indique l'agence.“La photographie donnée par les entreprises pour 2004 est plus optimiste qu'en 2003”, a déclaré le président de l'Apec, Jean-Louis Walter. “Si la reprise de l'activité économique et celle de l'investissement des entreprises se confirment, nous anticipons une reprise du marché de l'emploi des cadres en fin de deuxième semestre”, a-t-il affirmé. Par secteur, les recrutements de cadres dans la construction devraient augmenter d'environ 5%, tandis que les services -qui réaliseraient deux tiers des recrutements- et le commerce (12% des recrutements) stabiliseraient leurs volumes d'embauche.En revanche, les recrutements dans l'industrie devraient chuter de près de 25%, selon l'enquête.L'embauche d'informaticiens repartirait à la hausse et représenterait une embauche sur cinq.Les recrutements de commerciaux augmenteraient, quant à eux, légèrement, se situant toujours au premier rang en volume.La baisse des recrutements de jeunes diplômés devrait cesser, selon les entreprises interrogées. Les recrutements de cadres confirmés (plus de cinq ans d'expérience) seraient majoritaires en totalisant 42% de l'ensemble des embauches.Toutefois, “les choix des entreprises dans ce domaine sont très influencés par la conjoncture et peuvent être réajustés en cours d'année”, prévient l'agence pour l'emploi des cadres.L'Ile-de-France devrait continuer à concentrer plus de la moitié des recrutements nationaux (63.000 embauches), mais enregistrerait un recul de l'ordre de 4%. Celui-ci serait limité par la reprise des recrutements dans les activités informatiques.Six régions devraient afficher des taux d'évolution positifs, même s'ils portent sur des volumes n'excédant pas une centaine de recrutements supplémentaires: Limousin (+8%), Poitou-Charentes (+6%), Franche-Comté (+5%), Nord-Pas-de-Calais (+2%), Alsace (+2%) et Languedoc-Roussillon (+1%).(Avec AFP)


Les nouvelles règles du jeu pour trouver un job

Le marché des cadres redémarre, annonce Capital. Pour aider ces derniers à trouver le job de leurs rêves, le mensuel propose un important dossier consacré aux meilleurs moyens de réussir leurs recherches. Car si l'embellie se confirme, les techniques de recrutement et les épreuves de sélection se sont beaucoup durcies. Pour le mensuel, la clé du succès réside dans quelques éléments-clés mais impératifs. Première chose importante: comparer son profil aux besoins des entreprises. Pour aider les candidats, le mensuel passe à la loupe les métiers du commercial, du marketing, de la banque, des ressources humaines, du juridique, des ingénieurs, de l'informatique, de la direction générale et estime les besoins actuels, les profils les plus recherchés et les fourchettes de salaires proposés. Deuxième conseil: prospecter le “marché caché”, c'est-à-dire le marché hors annonces, avec comme armes secrètes le carnet d'adresses et la débrouillardise. Troisième conseil: mettre son CV au goût du jour, c'est-à-dire savoir le rédiger de manière pertinente, notamment dans la perspective d'envois via Internet au cours desquels il sera filtré par des moteurs de recherche. Enfin, Capital donne plusieurs pistes et astuces pour réussir l'étape la plus difficile: l'entretien. Il s'intéresse notamment aux services que peut apporter un coach, une fonction très en vogue aujourd'hui auprès des cadres qui cherchent à rebondir. (Capital, 01/03/04) Source: cadremploi.fr

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc