×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Dossiers

    Emploi & carrière
    Les profils les plus demandés en 2003

    Par L'Economiste | Edition N°:1715 Le 01/03/2004 | Partager

    . Les annonces de L'Economiste et Le Matin épluchées par ManpowerC'est un fait: les commerciaux ont toujours le vent en poupe. C'est ce qui ressort de l'étude de recrutement réalisée par Manpower Maroc durant toute l'année 2003 et dont les résultats ont été rendus publics la semaine dernière(1). Les services du spécialiste de l'intérim ont épluché toutes les annonces d'offres d'emploi publiées par les cabinets de recrutement sur L'Economiste et Le Matin, soit au total 445. Premier constat: plus du tiers de ces offres concerne des postes dans le commercial ou la vente. “Raison de plus pour multiplier les écoles formant à ces métiers”, commente Jamal Belahrach, manager général Afrique du Nord de Manpower. Les informaticiens et les financiers ont eux aussi la cote. A eux deux, ils représentent 20% des offres d'emploi (10% pour chaque profil). 5% visent les professionnels des ressources humaines et seulement 2% la qualité et R&D. Etrangement, la logistique/achat, qui est pourtant un métier qui monte, ne représente que 3% de toutes les annonces. Côté demandes d'emploi (1.585 reçues par Manpower Maroc en 2003), 4 candidats sur 5 ont un bac+4 ou plus. Un peu moins d'un tiers (30%) sont bac+4 et 29% bac+5. L'enquête montre aussi que 22% des candidats ont une expérience de moins d'un an. Les plus expérimentés (au-delà de dix ans) représentent 19%. A souligner que la quasi-totalité des recruteurs exige quelques années d'expérience. “Il faut donner à ceux qui n'ont pas du tout d'expérience la chance d'entrer dans le monde du travail”, fait remarquer Jamal Belahrach. “Beaucoup d'entreprises craignent d'investir dans la formation de nouvelles recrues et de les voir partir ensuite”.


    Le groupe Manpower distingué par Fortune

    Pour la deuxième année consécutive, Manpower vient d'être classée “l'entreprise américaine la plus remarquable” (most admired company) dans le secteur du recrutement par le célèbre magazine Fortune. Ce nouveau classement paraîtra dans le prochain numéro du magazine en mars. Huit domaines sont concernés par cette distinction: innovation, compétences des salariés, utilisation des actifs de l'entreprise, responsabilité sociale, qualité du management, performances financières, investissements à long terme et qualité des produits et services. Rappelons que Manpower, qui intervient dans le recrutement et le travail temporaire, est présent dans 63 pays avec 4.000 agences et plus de 22.000 salariés. Son chiffre d'affaires mondial s'est établi en 2003 à 13,4 milliards de dollars. N. B. (1) La société d'intérim a organisé une conférence de presse jeudi 19 février à Casablanca pour dresser son bilan 2003 et annoncer ses projets (voir dossier Emploi et Carrière du lundi 23 février 2004, www.leconomiste.com)

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc