×
A l’envers
A l’envers Par Radia LAHLOU
Le 01/02/2023

Il faut croire qu’au Maroc les investissements marchent à l’envers. On peut miser des centaines de millions de dirhams pour rameuter les touristes de la planète entière,... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Emploi & Carrière
Enseignants-chercheurs ou chercheurs fictifs?

Par L'Economiste | Edition N°:2310 Le 03/07/2006 | Partager

. Faiblesse du budget consacré à la recherche et de la contribution du privéLe Maroc n’est pas un pays à grande tradition de recherche. L’activité est lourdement handicapée par la faiblesse des ressources publiques et la frilosité du privé. Si les pouvoirs publics ont réagi ces dernières années à travers la création de nouvelles structures de recherche, le financement, lui, n’a ...

Vous pouvez consulter cette archive avec:

ou



Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite