×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & Carrière
Congés

Par L'Economiste | Edition N°:2683 Le 31/12/2007 | Partager

De l’argent contre les RTT. Sacré Sarko ! Dans la panoplie des mesures qu’il a proposées pour donner du pouvoir d’achat à ses concitoyens, le président français a fait passer une loi autorisant la monétarisation du crédit du temps de récupération. Tout salarié qui veut troquer une partie de son temps de repos contre une compensation financière a toute latitude de le faire. Certes, le législateur n’est pas allé jusqu’à ouvrir une Bourse de congés payés, mais il n’empêche qu’on est dans la même logique, celle du libre choix.Au Maroc, il est strictement interdit de renoncer à tout ou partie de son congé en échange d’une rémunération. Dans la pratique, bon nombre d’entreprises rachètent à leurs collaborateurs des jours de congé non pris. Et il y a fort à parier que beaucoup de gens seraient prêts à le monnayer. Pour l’entreprise, un compte des congés trop bien garni doit sonner l’alerte car il est générateur de déstabilisation pour l’organisation. Le suivi de ce tableau de bord est donc une mesure de prévention.Abashi SHAMAMBA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc