×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Dossiers

Emploi & Carrière
Caméléon

Par L'Economiste | Edition N°:2674 Le 17/12/2007 | Partager

DE l’Ukraine en Guinée en passant par le Bénin, les entreprises marocaines, et pas forcément les plus grandes d’entre elles, sont entrées dans la globalisation de la gestion des ressources humaines avec le processus d’internationalisation de leur activité. Cet élément nouveau chamboule toute la vision de la gestion des compétences. Le portrait-robot des cadres pour accompagner cette évolution change de fond en comble. Si le diplôme de grandes écoles, françaises de préférence, ou de grandes universités américaines reste un atout, la capacité à évoluer et à s’adapter dans différents environnements, pas toujours cléments, devient l’argument central aux yeux de l’employeur. Avantage donc aux cadres caméléons. Reste à confier un vrai projet aux intéressés au risque de subir les conséquences du revers de ce qui fait la force d’un caméléon. Sa capacité à changer (d’employeur) à la moindre insatisfaction.Abashi SHAMAMBA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc