×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Emploi & Carrière

Par L'Economiste | Edition N°:2141 Le 31/10/2005 | Partager

. Bruxelles: Un fonds d’adaptation à la mondialisationLe “Fonds d’adaptation à la mondialisation” proposé par la Commission européenne vise à aider non pas les entreprises en difficulté, mais le reclassement des travailleurs qui perdraient leur emploi suite à des délocalisations. Le fonds, qui n’est pas chiffré, resterait d’ampleur modeste, avec un plafond estimé par Bruxelles à 500 millions d’euros par an, et la décision d’y recourir nécessiterait un accord conjoint du Parlement européen et des 25 Etats membres. Selon la Commission, ce fonds financerait “la formation, le replacement ou la réinsertion des travailleurs, c’est-à-dire les coûts des actions contribuant à la recherche d’un nouvel emploi”.. Formation en Banque et Finance à l’Université Hassan IIL’Université Hassan II de Casablanca vient de lancer le diplôme supérieur professionnel de droit des affaires option Banque, Finance, Assurance. La formation est destinée aux personnes disposant d’une expérience et titulaires d’une licence en droit privé, section française, ou un diplôme jugé équivalent. Le programme se déroule en une année organisée en deux semestres. La date limite de dépôt de candidature est le 10 novembre. . Pakistan: Des emplois perdus suite au tremblement de terrePlus de 1,1 million d’emplois pourraient avoir été perdus à la suite du tremblement de terre qui a ravagé certaines régions du Pakistan, estime le Bureau international du travail (BIT). Il souligne dans le même temps l’urgente nécéssité de concevoir des programmes de création d’emplois, productifs et intensifs, afin de sauver des millions de personnes de la pauvreté, aggravée par le séisme. “Le bilan qui nous parvient montre à l’évidence que les moyens de survie de millions de personnes sont menacés, quand ils n’ont pas été réduits à néant”, a déclaré Juan Somavia, directeur général du BIT. . Un nouveau métier à tisser réduit le travail des enfantsL’inventeur d’un nouveau métier à tisser “ergonomique” qui va contribuer à réduire l’utilisation du travail des enfants dans le secteur du tissage de tapis en améliorant les revenus des tisseurs adultes a reçu le Prix 2005 du Tech Museum. Saeed Awan, directeur du Centre pour l’amélioration des conditions de travail et l’environnement (CIWCE) à Lahore, au Pakistan, va partager le prix de 250.000 dollars américains avec quatre autres lauréats. Ce prix est décerné chaque année par le Tech Museum of Innovation de San Jose, en Californie. Il récompense une innovation basée sur l’utilisation ou le développement de nouvelles technologies et qui bénéficie à la société tout entière. . Développement durable: Nouveaux métiers mais faibles besoins Un certain nombre de nouveaux métiers ont émergé dans le domaine du développement durable: déontologue ou responsable éthique, responsable du développement durable, conseillers en environnement ou éco-conseillers, “noteurs”, “responsables des relations avec la société civile”, éco-concepteurs, analystes responsables de la recherche ISR, et, du côté des ONG, des postes permettant de faire l’interface entre les entreprises et les associations. Pour s’adapter à la demande des étudiants, de nouvelles formations se sont créées. Néanmoins, les créations nettes d’emplois dans le développement durable ne sont pas nombreuses. Un millier d’étudiants se retrouvent ainsi sur le marché du travail à la recherche d’un emploi dans ce secteur. . Candidature spontanée:Comment faire la différence Le nombre de cadres intérimaires est en forte progression ces dernières années, selon les chiffres publiés le 19 octobre par l’Apec et le Syndicat des entreprises de travail temporaire (Sett). Ils étaient 9.529 en équivalent temps plein au premier semestre 2005, soit une progression de 12,4% par rapport au premier semestre 2004.Certes, cette proportion est très faible par rapport aux 3 millions de cadres que compte la France, mais la croissance de l’intérim cadre est trois fois plus rapide que celle de l’effectif intérimaire total.Cette forte progression tient au fait que “les entreprises travaillent de plus en plus en mode projet, ce qui nécessite de s’adjoindre des compétences spécifiques”.Mais il y a aussi une autre raison, qu’on ne saurait occulter: c’est la difficulté qu’ont les cadres à trouver d’emblée un poste en CDI, et notamment les jeunes diplômés, qui représentent un quart des cadres ayant recours au travail temporaire. . Conseil de l’Institut des experts comptablesSuite à l’assemblée générale ordinaire de l’Institut des experts-comptables du Maroc, un nouveau conseil d’administration a été élu.- Abdellatif El Quortobi, président- Abdelmajid Faïz, premier vice-président- Zakaria Fafouri, deuxième vice-président- Abderrahmane Salhi, troisième vice-président- Mehdi El Attar, secrétaire général- Bouchaïb Nadif, secrétaire général adjoint- Adnane Loukili, trésorier adjoint- Anas Abou El Mikias, trésorier adjoint

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc