×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

Elf reprend 1040 stations-service en Allemagne

Par L'Economiste | Edition N°:40 Le 30/07/1992 | Partager

LE groupe français Elf a repris Jeudi dernier toutes les stations- service de l'ex-RDA et des raffineries. Elf et Thyssen, son associé d'outre-Rhin, s'apprêtent à investir 6 milliards de Marks de 1992 à 1996.
Comme prévu par le projet, qui était en discussion depuis le mois de Janvier, Elf va reprendre le réseau de Minol, soit 1.040 stations-service, dont 20 sur autoroutes. La firme a prévu de dépenser 1,4 milliard de Marks pour sa modernisation, d'ici à la fin du siècle.
Parallèlement, et en association avec la firme Thyssen, Elf va construire sur le site de Leuna une raffinerie dont la capacité atteindra 10 millions de tonnes par an. Elle nécessitera un investissement de 4,3 milliards de Marks et sera dotée d'équipements à même de fabriquer des produits raffinés respectant les normes européennes. Cette nouvelle unité, qui sera détenue en majorité par Elf (deux tiers du capital), devrait normalement être achevée en 1996. "Il est possible que d'autres partenaires pétroliers entrent dans le tour de table, mais en tout état de cause Elf restera l'actionnaire de référence et l'opérateur de la raffinerie", explique Alain Guillon, Directeur délégué du groupe pour le raffinage et la distribution.
En attendant que la raffinerie soit opérationnelle, la firme française assurera la gestion de celle de Leuna qui sera détruite en 1996.
La direction du projet sera assurée par la société française Technip, à la tête d'un consortium comprenant l'italien Lurgi et l'allemand Thyssen Reinstall Technik.
Outre le raffinage et la reprise des stations-service, deux autres projets figurent dans l'accord signé Jeudi dernier à Berlin avec la présidente de la Treuhandanstalt. Il s'agit de la construction d'un oléoduc entre le port de Rostock et Heinersdorf. Le coût de l'opération est estimé à 400 millions de Marks. Elf reprendra par ailleurs l'unité de production de méthanol de Leuna, dont la capacité de production est de 650.000 tonnes par an.
Pour la firme française, cette série de projets revêt une grande importance. Elle lui permet de passer de 4% à 8% dans le domaine de la distribution. D'un autre côté, Elf "disposera d'emblée en Allemagne d'une capacité de raffinage, exactement ajustée aux besoins de son réseau, suivant la stratégie mise en oeuvre depuis trois ans".

Rubrique réalisée par Hakima EL MARIKY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc