×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Electricité
Des hausses en amont, en aval… et en catimini!

Par L'Economiste | Edition N°:2343 Le 18/08/2006 | Partager

. Après l’eau, les prix de l’électricité augmentent. Il s’agit d’une hausse nationale de 7% . Basse et moyenne tensions concernéesConsommateurs, attention à vos factures! Après l’eau, c’est le prix de l’électricité qui, à son tour, a été revu à la hausse. Il s’agit d’une augmentation qui touche tous les clients de l’ONE (Office national de l’électricité): consommateurs finaux, régies et sociétés délégataires. Elle concerne également plusieurs puissances: moyenne et basse tensions.C’est une hausse qui se prépare depuis quelques mois déjà puisque l’arrêté ministériel l’ordonnant a été publié en mars dernier. Celui-ci faisait état d’une augmentation de 7% des tarifs par rapport à ceux appliqués jusqu’en 30 juin 2006. Le texte précise également que les modifications tarifaires peuvent avoir un effet rétroactif au 1er février. Ainsi, les concessionnaires et régies restent libres de choisir les options d’application de cette clause, sous le contrôle des responsables et autorités délégantes.Ceci dit, les clients moyenne tension se sont, dès février, alignés sur la nouvelle facturation. Pour les clients de la basse tension, l’entrée en vigueur de la nouvelle tarification a été opérée le 1er juillet dernier.Ce changement successif des tarifs serait dû à une augmentation des prix à la production. Les raisons exactes et les explications de cette variation restent, pour leur part, inconnues. A l’heure où nous mettions sous presse, l’ONE, contacté par L’Economiste à plusieurs reprises, est toujours «en cours de constitution d’un dossier justifiant les nouvelles mesures». Ce sont pourtant des éléments qui, naturellement, devaient être rendus publics et même mis à la disposition des consommateurs, une fois la hausse décidée. Les clients sont quand même en droit de prendre connaissance des changements ayant touché les montants de leurs factures et surtout de comprendre pourquoi de tels changements sont survenus!A l’Office, on ne manque toutefois pas de signaler que «les tarifs de l’électricité ne grimpent pas toujours plus haut, mais ont, à plusieurs reprises, été revus à la baisse». D’ailleurs, chaque fois que cela s’est produit, il a plu des communiqués et avis le signalant. Ce qui est loin d’être le cas pour la dernière augmentation.Les hausses passent d’ailleurs souvent inaperçues sauf pour les plus vigilants des consommateurs, qui prennent le temps de décortiquer leurs factures. Et encore, pendant la période estivale, rares sont ceux qui reçoivent leurs factures à temps et donc ne se rendent comptent de l’augmentation que quelques mois plus tard. La question se pose d’ailleurs quant au choix du timing choisi pour l’application de cette hausse…Cependant, du côté des distributeurs, on tente également de rassurer concernant la variation des prix de l’électricité qui ne suit pas toujours une courbe ascendante. A Lydec, par exemple, on rappelle qu’en 2000, les prix ont été revus à la baisse suite à la chute des tarifs d’achat. Les consommateurs avaient ainsi bénéficié d’une réduction de -17%. L’entreprise indique également que les tarifs ont également connu une baisse en 2004, à l’occasion de la modification du taux de la TVA et la baisse des tarifs basse tension.Les responsables de Lydec ajoutent aussi que l’augmentation des prix n’est pas aussi importante que cela peut le paraître. Depuis 1997, indique-t-on, l’augmentation des prix de l’énergie basse tension n’a pas dépassé le 1,9%.Ichrak MOUBSIT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]leconomiste.com
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc