×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Elections Communales
Combien d'électeurs iront voter? Bonne question…

Par L'Economiste | Edition N°:1600 Le 12/09/2003 | Partager

. Le vote utile… tout de suite!. Les 35/44 ans sont surreprésentésCombien d'électeurs sur les 14 millions d'inscrits vont faire le déplacement vers les urnes aujourd'hui 12 septembre?Les fonctionnaires du ministère de l'Intérieur vivent cette question comme si c'était leur examen de passage. Comme ils sont tous plus ou moins sortis de grandes écoles, où les examens font tout… ils stressent. Ce en quoi ils ont à la fois raison et tort. Le niveau de participation retrace effectivement le niveau d'implication des électeurs dans la vie du pays, mais il faut aussi savoir que mondialement le mouvement est au laisser-aller: les électeurs ne se déplacent plus en masse et plus le pays est démocratique, moins ils se déplacent… Jusqu'à ce qu'il leur tombe sur la tête un «terrible accident», comme celui par exemple du premier tour de l'élection présidentielle française l'année dernière, un accident qui avait aussi fortement interpellé l'opinion marocaine. Pour mémoire, rappelons qu'une partie des électeurs français s'étaient dit qu'il valait mieux partir tranquillement en week-end et ne voter qu'au deuxième tour, tandis qu'une autre partie des électeurs avait profité du premier tour pour manifester ses acrimonies contre les grands partis en choisissant les petits, pensant au deuxième tour, «voter utile». L'arithmétique électorale en avait décidé autrement: le candidat Le Pen se retrouve qualifié pour le deuxième tour parce qu'une partie des électeurs a fait «l'urne buissonnière» tandis qu'une autre a pensé qu'il serait toujours temps de voter utile plus tard. Une leçon d'instruction civique géante, qui a été suivie avec attention au Maroc. On verra ce soir, vendredi 12 septembre, si la leçon a été bien apprise…En tout cas, un des reproches, celui d'être vieille et dépassée ne pourra plus être fait à la classe politique marocaine. Certes, il restera des contre-exemples, mais globalement, l'analyse des données démographiques montre que la masse des candidats est plus jeune que la moyenne des adultes marocains. Ainsi, parmi les adultes, 17% a 55 ans et plus tandis que dans la population des candidats les 55 ans et plus sont 13%. Ce n'est pas la tranche la plus jeune qui domine le corps des postulants à la politique locale, ce sont les 35/44 ans (ils sont 31% sur cette tranche de dix années, contre 30% dans la tranche juste au-dessous, mais qui regroupe 15 années). Ces postulants de 35/44 ans sont surreprésentés par rapport à leur poids dans la population adulte. 21,8% des adultes marocains ont entre 35/44 ans mais proportionnellement, ils sont nettement plus nombreux à concourir pour les élections locales: 31%. Ceci signifie que la gestion locale sera, globalement, entre les mains de personnes plus jeunes que la moyennes des adultes. L'adverbe globalement est important: les résultats dépendent bien sûr de ceux qui se présentent, mais ils dépendent aussi dans le mode de scrutin proportionnel de liste, de l'ordre qui a été négocié sur ces listes. Il est assez dommage que contrairement au élections législatives, le ministère de l'intérieur n'ait pas eu le souci du détail statistique… ce détail qui dit pourtant si bien qui nous sommes… N. S.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc