×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Elargissement: Washington demande des compensations

Par L'Economiste | Edition N°:1740 Le 05/04/2004 | Partager

. Elle redoute les nouvelles barrières imposées à ses échanges commerciaux LES Etats-Unis sont déterminés à négocier des compensations pour les éventuelles nouvelles barrières imposées aux échanges commerciaux américains du fait de l'élargissement de l'Union européenne à 25 pays membres. C'est ce qu'a indiqué un rapport du bureau du représentant américain pour le Commerce (USTR) publié jeudi. “Les Etats-Unis sont déterminés à négocier des arrangements de compensation, appropriés pour l'éventuelle extension aux nouveaux Etats membres, des barrières douanières européennes qui seraient imposées au commerce américain”, souligne le rapport annuel 2004 sur les barrières commerciales dans le monde. “Alors que cet élargissement du marché unique européen représente d'importantes opportunités pour les exportateurs des Etats-Unis, cela peut aussi avoir des conséquences commerciales négatives dans certains cas”, estime l'USTR. Les inquiétudes de l'administration américaine concernent notamment l'alignement des restrictions commerciales de ces nouveaux Etats membres sur les règles de l'UE et l'abandon de certaines exemptions en matière d'accès au marché. Washington s'inquiète aussi “de l'incertitude autour de l'ajustement des quotas d'importations appliqués aux importations de produits agricoles dans l'Union européenne”, alors que les Etats-Unis ont entamé des négociations sur ce dossier avec la Commission européenne. A l'inverse, les Etats-Unis “désirent s'assurer que les nouveaux Etats membres appliqueront pleinement les termes des accords liant la communauté européenne, tels que ceux portant sur les marchés publics et le commerce en matière d'aviation civile dans le cadre de l'OMC, ainsi qu'une série d'accords bilatéraux conclus entre l'UE et les USA”.Par ailleurs, moins de 28 jours séparent les 10 pays candidats à rejoindre l'UE. Il s'agit de Chypre, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la République tchèque, la République slovaque et la Slovénie. Ils sont connus sous le nom des pays adhérents. La Bulgarie et la Roumanie espèrent pouvoir faire de même en 2007. Pour faire partie de l'Union, ces pays doivent remplir des conditions économiques et politiques connues sous le nom de “critères de Copenhague”. Ainsi, l'Etat candidat doit être une démocratie stable, respectueuse des droits de l'homme, de la règle de droit et de la protection des minorités, doit être doté d'une économie de marché effective et enfin, adopter les règles, normes et politiques communes qui constituent le corps législatif de l'UE.Pour cela, l'UE les soutient dans leurs efforts d'adoption de ses règles, et leur apporte son assistance financière afin de développer leurs infrastructures et leurs économies.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc